Covid-19 : pour des enseignants, le retour du masque à l'école est "un peu la mauvaise nouvelle de la rentrée"

Après une, deux, ou trois semaines de répit suivant les endroits, les élèves des écoles élémentaires vont devoir reprendre l'habitude de travailler masqués dans 40 départements en raison d’une reprise de l’épidémie de Covid-19. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Dans une école élémentaire de Montpellier le 2 septembre 2021. Photo d'illustration. (GUILLAUME BONNEFONT / MAXPPP)

C'est un accessoire qu'il faut penser à glisser de nouveau dans les sacs à dos après les 15 jours de vacances de la Toussaint. Le masque redevient obligatoire à l'école élémentaire, à partir du lundi 8 novembre, dans 39 départements* de métropole et à la Réunion. La faute à un regain de l'épidémie de Covid-19. "C’est un peu la mauvaise nouvelle de la rentrée”, lâche Gaëlle Tarou, enseignante. Dans son école près de Lorient, les enfants ont pu oublier le masque pendant trois semaines. “On a presque eu l’impression de revenir à la normale”, explique-t-elle.

>> CARTE : le port du masque à nouveau obligatoire à l'école primaire dans 40 départements supplémentaires

Les élèves qui osent reprendre la parole, des sourires qu'on découvre enfin, tout ça est donc fini pour l'enseignante. Il faut de nouveau faire la police, ce qu'elle regrette. "Le nombre de fois où l’on doit dire 'remets ton masque' ou 'ça serait bien que tu changes de masque', et le nombre d’enfants qui viennent nous voir parce qu’ils ont cassé les élastiques ou l'ont oublié… Tout ça, c'est du temps pris sur celui de l’apprentissage. C’est minime, mais c’est fatigant."

Les départements où il faut remettre le masque sont ceux qui ont un taux d'incidence stabilisé au-dessus de 50 pour 100 000 habitants. En Haute-Loire, par exemple, il est de 71. Muriel Vignaud est directrice d'école à côté du Puy-en-Velay, et représente le syndicat Snuipp. Elle s'attend à de nombreux oublis pour la rentrée : “Avant qu’on enlève le masque au mois d’octobre, il y avait déjà tous les jours des enfants qui arrivaient et qui n’en avaient pas. Je ne m’attends pas à une amélioration après ce temps de répit.”

Désormais en France, il y a de nouveau plus de départements où le masque est obligatoire à l'école que l'inverse : 57 en métropole, et 4 en outre-mer.


* Les départements où le masque redevient obligatoire lundi 8 novembre : Ain, Hautes-Alpes, Ardennes, Aveyron, Cher, Corrèze, Haute-Corse, Côtes d'Armor, Creuse, Drôme, Eure-et-Loir, Gers, Ille-et-Vilaine, Indre-et-Loire, Isère, Loir-et-Cher, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Lot, Lot-et-Garonne, Maine-et-Loire, Morbihan, Moselle, Nord, Oise, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Sarthe, Savoie, Seine-et-Marne, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Var, Vendée, Vienne et la Réunion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.