A Limoges, les masques jetables usagés deviennent des fournitures scolaires

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
A Limoges, on recycle les masques jetables
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Limoges a installé de nombreux points de collecte un peu partout dans la ville. Les masques récupérés sont recyclés en matériel scolaire. #IlsOntLaSolution 

Parce qu'il en avait ras-le-bol de voir les masques chirurgicaux joncher les trottoirs de sa ville, le maire de Limoges a lancé en mai dernier une vaste collecte. Des boîtes de récupération ont été installées dans des écoles, des crèches, des bibliothèques, des lieux culturels, des banques, des établissements de santé ou encore des entreprises publiques et privées. Ce qui représente plus de 200 points où déposer les masques usagés.

Un kit de géométrie 

Un dispositif de collecte qui marche. Mi-juillet, 60 000 masques avaient déjà été récoltés. Des masques qui aujourd'hui ont été transformés en équerres, règles ou rapporteurs. Un kit de géométrie pour le retour en classe des enfants de Limoges.

C'est une entreprise de recyclage basée à Châtellerault, dans la Vienne, qui est à l'origine de cette transformation. Plaxtil s'est lancée dans le recyclage des masques il y a plus d'un an, les transformant, entre autres, en objets anti-Covid : ouvre-portes ou encore visières de protection. Une démarche écologique qui a rapidement rencontré un vif succès. Pour cette rentrée scolaire, Plaxtil a fourni du matériel scolaire recyclé à une cinquantaine de collectivités, dont Paris.      

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.