Les soignants dénoncent la mauvaise qualité de certains masques

S’ils disposent de plus en plus de masque de protection, les soignants alertent sur la qualité parfois très médiocre du matériel qu’ils reçoivent. Des problèmes qui pourraient relancer l’idée de produire localement ces masques.

France 3

Être enfin approvisionné, mais à quel prix ? De nombreux établissements médicaux profitent d’une arrivée massive de masques depuis plusieurs jours. Malheureusement, une partie d’entre eux s’avère être de très mauvaise qualité, assurant une mauvaise protection ou ne tenant pas réellement sur le visage des soignants. "Faut donner les moyens au personnel soignant de travailler correctement. Là, c’est limite du foutage de gueule", dénonce Eric Tricot, infirmier-anesthésiste Sud Santé.

Produire localement son propre matériel ?

La plupart de ce matériel provient de Chine, l’un des pays produisant le plus de masques au monde. Malheureusement, ce sont parfois des entreprises étrangères au secteur médical et pas assez qualifiée qui tente de s’imposer sur ce marché en proposant du matériel qui ne répond pas à toutes les exigences sanitaires. Pharmacien et sénateur LR du Loiret, Hugues Saury estime que "tout cela montre l’absolu nécessité de recréer une industrie essentielle à la souveraineté de notre pays" et plaide donc pour une production locale à l’avenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne souffrant du coronavirus est emmenée dans une ambulance. Photo d\'illustration.
Une personne souffrant du coronavirus est emmenée dans une ambulance. Photo d'illustration. (LUCAS BARIOULET / AFP)