La SNCF ouvre les réservations vendredi afin de permettre aux Français d'acheter leurs billets pour cet été

Edouard Philippe a annoncé à la mi-journée que les Français pouvaient faires des réservations les vacances en juillet et août. Les billets seront échangeables et remboursables.

Un passager dans la gare de Lyon, à Paris, avant de monter à bord d\'un TGV, le 13 mai 2020.
Un passager dans la gare de Lyon, à Paris, avant de monter à bord d'un TGV, le 13 mai 2020. (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

La SNCF ouvrira vendredi 15 mai les réservations pour cet été, a appris franceinfo auprès de la compagnie. Cette annonce intervient après les annonces d'Edouard Philippe pour relancer le tourisme mis à mal par le coronavirus, jeudi 14 mai. La compagnie précise que tous les billets seront échangeables et remboursables si les déplacements dans certaines zones devenaient impossibles à cause de l'épidémie de Covid-19.

>> Suivez toutes les dernières informations sur le déconfinement avec franceinfo 

"Les Français pourront partir en vacances en France en juillet et août", a assuré Edouard Philippe, sous réserve toutefois "de possibles restrictions très localisées" en fonction de l'évolution de l'épidémie de coronavirus. Ils "peuvent prendre leurs réservations", a-t-il affirmé, en soulignant que "les acteurs du tourisme, de l'hôtellerie, se sont engagés à faire en sorte qu'ils soient intégralement remboursés dans l'hypothèse où l'évolution de l'épidémie ne rendrait pas possible le départ en vacances."

Pour l'instant, les trains sont ouverts à la réservation avec un siège sur deux, comme c'est le cas actuellement. La SNCF adaptera selon les règles de distanciation qui seront décidées par le gouvernement au 2 juin. La compagnie prévoit 100% de TGV et d'Intercités.

La SNCF attend le 2 juin pour savoir si la limite d'une place sur deux dans les trains sera assouplie, et pour fixer le nombre total de TGV qui circuleront. Toutefois, Matignon précise à France Télévisions que les Français ne pourront partir en vacances en juillet/août que si la limite des 100 kilomètres est levée. Pour l'instant, il n'y a pas de date précise fixée pour la levée de cette restriction de circulation.