"Il y a un climat de panique", Haïti se prépare à faire face au coronavirus malgré le manque de moyens

Quelques cas de Covid-19 ont été détectés à Haïti. Une série de mesures ont d'ores et déjà été prises pour éviter une propagation du virus mais dans ce pays particulièrement pauvre, le manque de moyens fait craindre le pire. 

Habitations sur les hauteurs autour de Port au Prince (Haïti).
Habitations sur les hauteurs autour de Port au Prince (Haïti). (NATHANAEL CHARBONNIER / RADIOFRANCE)

L'état d'urgence sanitaire est décrété à Haïti. Le pays caribéen ne compte à ce jour qu'une poignée de cas de Covid-19 mais avec seulement quelques lits de soins intensifs pour onze millions d'habitants, les autorités sont très inquiètes. Entre une crise politique qui dure et les séquelles du tremblement de terre de 2010, Haïti est un pays à la fois fragile et pauvre avec 60 % de la population vivant au jour le jour.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

Un cruel manque de moyens

Le président Jovenel Moïse a appelé au calme cette semaine mais la peur est bien là. "Il y a un climat de panique, confie Louis Naud Pierre, enseignant et chercheur à Port-au-Prince. La population est exposée à toutes les images qui viennent de partout dans le monde, surtout les images de personnes qui sont à l’hôpital et qui souffrent ou de morts."

La réponse à cette peur varie selon les groupes communautaires. "Il y a les religieux qui s’en remettent à la prière. D’autres aux lois, chacun cherche une protection qu’il ne trouve pas au niveau de l’organisation de la société", relate Louis Naud Pierre.

Même les autorités sont conscientes qu'elles ne peuvent pas intervenir véritablementLouis Naud Pierre

Le manque de moyens de l'État rend à la fois impossible l'application du couvre-feu et la distribution de secours et d'aides dans un pays qui, en matière de soins, manque de tout. "Ou bien les gens vont mourir à cause du coronavirus, ou bien ils vont mourir de faim", redoute Louis Naud Pierre.

Le coordinateur de l'ONU à Haïti, Bruno Lemarquis, constate lui aussi le manque de préparation du pays face au Covid-19. "Haïti manque cruellement d'équipements de protection, d'équipement médical spécialisé. Les autorités sont encore en train d'identifier les lieux où la prise en charge pourra être faite. Il y a énormément de travail qui reste à faire pour que le pays puisse être prêt", explique Bruno Lemarquis. 

Haïti se prépare au coronavirus, reportage de Nathanaël Charbonnier
--'--
--'--