Haïti : la difficile reconstruction, dix ans après le séisme

La situation est inquiétante en Haïti, dix ans après le terrible tremblement de terre qui a fait plus de 200 000 morts et autant de blessés. La majorité de la population survit aujourd'hui avec l'équivalent de deux dollars par jour.

France 3

Pour aller faire ses courses à Port-au-Prince (Haïti), Isaac Joseph ne se déplace plus qu'avec une chaise roulante bricolée. Il y a dix ans, ses jambes ont été broyées dans les décombres du tremblement de terre. Aujourd'hui, il a toujours du mal à parler de cette catastrophe. "C'était le pire jour de ma vie. Cela a été terrible. Je suis tellement triste. Jamais plus je ne pourrai rejouer au football", confie-t-il.

200 000 morts après le séisme en 2010

Le 12 janvier 2010, la terre tremble à 16h53. La secousse dure un peu moins d'une minute. Les blessés sont soignés à même le sol dans les rues de la capitale. "Il y a des morts partout. Quand j'ai senti la secousse, j'ai pris tout ce que je pouvais dans ma maison et je suis sorti le plus vite possible", raconte un sinistré. Une course contre la montre s'engage dans les décombres pour retrouver les survivants. On déplore plus de 200 000 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une jeune femme ère, hagarde, au milieu de ruines d\'un immeuble de Port-au-Prince, le 13 janvier 2010. La veille, un séisme d\'une magnitude de 7,3 sur l\'échelle de Richter a ravagé la capitale du pays, faisant plus de 300 000 morts et autant de blessés.
Une jeune femme ère, hagarde, au milieu de ruines d'un immeuble de Port-au-Prince, le 13 janvier 2010. La veille, un séisme d'une magnitude de 7,3 sur l'échelle de Richter a ravagé la capitale du pays, faisant plus de 300 000 morts et autant de blessés. (THONY BELIZAIRE / AFP)