franceinfo junior, France info

franceinfo junior. C'est quoi une crise économique ?

Après la crise sanitaire, la crise économique ? Un sujet dont les enfants ont entendu parler aux informations. Pour répondre à leurs questions : Stéphane Carcillo, économiste à l’OCDE.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La rue Basse, à Lille (Nord) l\'une des principales artères commerçantes où les magasins sont fermés pendant la période de confinement liée à l\'épidémie de coronavirus.
La rue Basse, à Lille (Nord) l'une des principales artères commerçantes où les magasins sont fermés pendant la période de confinement liée à l'épidémie de coronavirus. (STÉPHANE BARBEREAU / FRANCE-BLEU NORD)

C'est une expression que les enfants entendent beaucoup depuis quelques semaines et qui provoque des questions : franceinfo junior est consacré aujourd'hui à la crise économique qui pourrait suivre la crise sanitaire. Pour répondre à leurs questions : Stéphane Carcillo, économiste, chef de la division Emploi et Revenus à l’OCDE.

Margot pose une première question : "Pourquoi il y a eu une crise économique ?" demande la jeune fille. Le spécialiste lui répond : "Il y a eu une crise économique parce qu'on a dû fermer tous les commerces et beaucoup de bureaux afin d'éviter que le virus ne se propage trop dans la population et fasse trop de morts." Cela a conduit au télétravail ou à la fermeture de locaux. "Quand on fait ça, on ne peut plus vendre de produits, de services et ça provoque de grosses pertes de vente et de chiffres d'affaires dans les magasins et les bureaux. Et les gens ne peuvent plus consommer. Ça réduit l'activité économique, ça peut générer potentiellement du chômage si on prend pas les mesures adéquates." Sur cette page, réécoutez en entier l'émission franceinfo junior du jour consacrée à la crise économique, avec les questions des enfants et les réponses d'un économiste. 

La rue Basse, à Lille (Nord) l\'une des principales artères commerçantes où les magasins sont fermés pendant la période de confinement liée à l\'épidémie de coronavirus.
La rue Basse, à Lille (Nord) l'une des principales artères commerçantes où les magasins sont fermés pendant la période de confinement liée à l'épidémie de coronavirus. (STÉPHANE BARBEREAU / FRANCE-BLEU NORD)