Coronavirus : 24 594 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le 1er mars, dont 218 dans ces dernières 24 heures

Jérôme Salomon a dévoilé le bilan du jour et la carte actualisée du déconfinement.

Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, le 28 mars 2020.
Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, le 28 mars 2020. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / POOL)
Ce qu'il faut savoir

Nouveau bilan et nouvelle carte. Le nombre de décès lié au coronavirus s'est élevé à 218 au cours des dernières 24 heures, a indiqué vendredi 1er mai le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, qui a présenté des cartes de déconfinement corrigées. Les services de réanimation affichent de nouveau un solde négatif de 144 patients par rapport à la veille, a-t-il précisé. Un pic avait été atteint le 9 avril avec près de 7 200 patients. Jérôme Salomon a fait savoir que les données avaient été corrigées pour neuf départements concernant les cartes en vue du déconfinement.

L'Inde prolonge le confinement. L'Inde a prolongé le confinement de deux semaines supplémentaires après le 4 mai, tout en allégeant certaines restrictions. Le confinement imposé le 25 mars a plongé dans la détresse des millions de travailleurs de l'important secteur informel indien et porté un coup très dur à la troisième économie d'Asie.

Pas de retour "à une vie normale" le 11 mai. Emmanuel Macron a souligné que le 11 mai serait "une étape importante" avec le début du déconfinement mais pas le passage "à une vie normale", à l'occasion d'une réception à l'Elysée pour remercier "l'ensemble du monde agricole".

En Espagne, un ralentissement qui se confirme. Le pays a enregistré 281 morts du Covid-19 pendant les dernières 24 heures. Ce qui porte le bilan total à 24 824 morts, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère de la Santé. La veille, jeudi, le nombre de morts avait connu son bilan le plus bas depuis le 20 mars avec 268 décès.

"Qu'il le démontre". Sur France Inter, Philippe Martinez a justement réagi à la vidéo d'Emmanuel Macron, vendredi matin. "S'il vante les travailleurs et les travailleuses, il faut qu’il le démontre", a déclaré le secrétaire général de la CGT.

"C'est grâce au travail que la Nation tient". Dans une vidéo de près de trois minutes diffusée sur son compte Twitter, Emmanuel Macron a adressé une pensée aux "organisations syndicales qui ne peuvent tenir les traditionnels défilés" et aux "travailleuses, travailleurs de notre pays". 

Des manifs virtuelles. Concerts de casseroles, chants collectifs, manifs en ligne... En France, les syndicats s'adaptent et proposent de célébrer la journée internationale des travailleurs sur les réseaux sociaux et depuis les balcons. A partir de 11 heures, sur le site de la CGT et sur sa page Facebook, sera diffusé un concert d'une vingtaine d'artistes du monde entier. La CFDT joindra, elle, à tous ses posts sur les réseaux le hashtag #construisonsdemain.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h06 : Il est minuit et voici le dernier point sur l'actualité de la soirée :

  • La "majorité des écoles" maternelles et primaires rouvrira le 11 mai, date du début du déconfinement progressif dans l'Education nationale, a aujourd'hui affirmé Jean-Michel Blanquer dans une entretien au Figaro.


  • Donald Trump a autorisé en urgence l'utilisation de l'antiviral remdesivir pour traiter le coronavirus.
  • Evoquant le classement des départements en trois catégories (rouge, orange et vert) en fonction du suivi de la circulation du virus et de la tension hospitalière, Jérôme Salomon a précisé que la DGS avait reclassé neuf départements : l'Aisne, le Calvados, le Cher, la Dordogne, la Haute-Corse, le Lot, la Nièvre et l'Oise. Aucun de ces départements n'est donc plus classé rouge.
  • Kim Jong Un, le leader nord-coréen dont la rumeur avait annoncé la mort, est apparu pour la première fois en public depuis 3 semaines.

00h11 : Personnellement je prends les questions comme elles arrivent, je corrige les fautes et il m'arrive de raccourcir un commentaire lorsqu'il y a trop de questions ou une partie à laquelle je n'ai pas la réponse. Je ne saurais pas vous dire combien de messages nous recevons mais je sais que, depuis le début de la crise, les compteurs ont explosé. Toutes les questions sont les bienvenues mais nous ne passons jamais de messages insultants, menaçants ou orduriers. En espérant vous avoir éclairé !

23h53 : Bonsoir @8301jakatak, je profite d'un creux dans l'actualité pour vous parler des coulisses donc. Chaque "liveur" a sa méthode mais notre première tâche est d'abord de publier les informations vérifiées que nous recevons et seulement ensuite de répondre aux questions. Raison pour laquelle lorsque l'actualité est très dense, nous ne pouvons pas répondre à beaucoup de questions.

23h52 : Bonjour franceinfo. J'ai envoyé plusieurs messages non publiés sur le coronavirus. Je me demande comment ça se passe pour les messages de vos "auditeurs-suiveurs" ? Y a-t-il des choses des mots a ne pas dire ? C'est le hasard qui fait que vous publiez tel ou tel message ? Utilisez vous un moteur de recherche pour les classer par thème? Corrigez vous les fautes ? Combien de messages recevez vous en 10 minutes ? On reçoit tout le temps une alerte du grand nombre de messages? Coupez-vous la partie qui vous intéresse ? Merci franceinfo, fan pour toujours même si je n'ai plus aucune publication depuis le confinement.

23h45 : Jean-Loup, je sais, c'est peut-être une colle et il est tard...mais quelle adresse est retenue pour la carte des cas suspectés. Celle des urgences, ou celle des personnes se rendant aux urgences ? Miaou.

23h32 : Je rappelle par ailleurs que les annonces faites par le gouvernement cette semaine concernent la première phase du déconfinement, qui dure 3 semaines du 11 mai au 2 juin. De nouvelles mesures seront ensuite prises en fonction de l'évolution du virus. Beaucoup d'incertitudes demeurent, donc, quant aux règles qui seront en vigueur cet été.

23h27 : Vous trouverez toutes les cartes d'aujourd'hui et les données corrigées dans cet article récapitulatif. Nous allons accorder très bientôt plus de place à cette carte sur notre site, compte tenu de son importance dans la stratégie de déconfinement du gouvernement.

23h25 : Pouvez-vous donner (ou rappeler) le lien pour consulter la carte vert/rouge du de confinement ? Merci.

23h21 : De façon plus générale, sachez que vos questions sont lues même lorsque nous n'y répondons pas, elles peuvent servir de point de départ pour des idées d'articles ou alimenter nos discussions pendant les conférences de rédaction (virtuelles, évidemment, pour l'instant). Nous n'avons pas toutes les réponses dans cette période de grande incertitude, mais nous faisons notre maximum pour vous informer de la meilleure façon possible.

23h15 : Bonsoir Isa et merci pour ce témoignage !

23h15 : Bonsoir Jean-Loup. Ici, à Cologne en Allemagne, un paquet de 5 masques de type chirurgical, en pharmacie (de toute façon, on n'en trouve pas ailleurs) 8,50 euros, soit 1,70 euros le masque. Et c'est à nous de les acheter. Et c'est obligatoire dans tous les magasins et les transports en commun.

23h14 : Je lis de nombreuses questions auxquelles il m'est très difficile de répondre, je ne veux surtout pas vous induire en erreur au risque de votre santé. Pour toutes vos demandes concernant les masques (comment les laver, combien de fois les porter, etc.), n'hésitez pas à vous diriger vers vos pharmacies ou vos médecins généralistes.

23h01 : De nombreuses publications relayées sur les réseaux sociaux comparent le prix des masques en France avec les tarifs dans d’autres pays. Elles laissent penser que les prix ne sont pas aussi bien encadrés en France. L’une d'entre elle évoque 96 centimes d'euro le masque en Espagne et 80 centimes en Suisse, contre cinq euros pour la France. Mais pour parler des prix il faut savoir de quel type de masque on parle et quelle réglementation s’applique. Franceinfo vous explique tout dans cet article.

Des publications très partagées sur les réseaux sociaux prétendent que les prix des masques sont plus élevés en France que dans d’autres pays, comme l’Espagne ou la Suisse.

23h27 : Bonsoir @Toujoursperplexe. Les seuls masques protégeant le porteur sont les masques FFP2 qui sont à destination des soignants. En revanche, si la personne vulnérable est équipée d'un masque "grand public" et que les personnes avec qui elle est en contact le sont aussi, les risques de contamination s'en trouvent grandement réduites.

22h53 : Bonsoir, les masques aux normes de l'AFNOR protègent les autres (de ses propres postillons, etc.) mais protègent-ils le porteur? Je cherche à déterminer quel masque acheter ou faire pour protéger au mieux une personne vulnérable (+ de 80 ans) lors de ses rares sorties?

22h49 : Brigitte Fouré indique cependant qu'elle ne prendra pas un nouvel arrêté de couvre-feu.

22h49 : Argument que réfute le maire d'Amiens, Brigitte Fouré, qui pensait être dans son bon droit. "Les maires sont en première ligne pour la sécurité sanitaire dans les villes. J'estimais qu'il était justifié que je puisse prendre une telle mesure pour protéger les Amiénois".

22h47 : Saisi par un habitant, le tribunal administratif a estimé que le couvre-feu n'était "pas suffisamment motivé par des raisons de sécurité sanitaire", argument pourtant invoqué par la maire d'Amiens, Brigitte Fouré.

22h47 : La justice suspend le couvre-feu d'Amiens mis en place le 24 mars dernier. Il interdisait de circuler sur l'ensemble de la ville entre 22 heures et 5 heures du matin.

22h27 : Bonjour, au secours. Je n’en peux plus de ce message sur les gestes barrières. Non pas que ce ne soit pas important mais c’est toujours le même spot qui passe et repasse sur l’ensemble des canaux d’infos. J’ai bien compris que certains membres de ce gouvernement ne sont pas des experts en communication de crise mais n’y a-t-il pas quelqu’un même un publiciste qui peut les aider pour renouveler le format de ce spot ?

22h22 : Les Etats-Unis autorisent en urgence l'utilisation de l'antiviral remdesivir pour traiter le coronavirus

22h14 : C'est l'autre grande erreur de l'exécutif : le discours, au début de la crise, sur la prétendue inutilité du port du masque pour le grand public. Si le gouvernement a depuis fait volte-face, cet argument perçu comme un prétexte pour justifier la pénurie a laissé des traces durables dans l'opinion. Un article à lire juste ici.


22h42 : Mais les difficultés de l'exécutif remontent à bien plus loin. "Nous sommes partis du mauvais pied dès le départ, quand le président de la République a annoncé le maintien des élections municipales alors que tout le monde attendait leur report", juge une source ministérielle.


22h42 : Après plusieurs semaines de cafouillages, l'allocution prononcée le 13 avril par Emmanuel Macron a été largement applaudie par la majorité. Mais en ordonnant au gouvernement de présenter un plan de déconfinement sous quinze jours, le chef de l'Etat a mis la pression à ses troupes. Résultat : en voulant bien faire, des ministres parlent trop vite et brouillent le message. "L'écueil était prévisible", regrette aujourd'hui un proche du président.

22h06 : Manque de transparence sur les masques et les tests, ministres trop bavards, tensions au sommet de l'Etat... Depuis deux mois, l'exécutif peine à convaincre les Français de la pertinence de ses décisions dans la gestion de l'épidémie. Ilan Caro et Margaux Duguet ont enquêté pour vous sur les ratés de communication du gouvernement pendant la crise du Covid-19.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et une partie du gouvernement participent à une visioconférence avec des associations d\'élus, le 29 avril 2020, à Matignon.

21h59 : Allez, c'est l'heure du point sur les gestes barrières. Vous connaissez probablement déjà cette vidéo par coeur, mais ne relâchons pas nos efforts.


21h33 : "Toute l'équipe et l'encadrement de Cologne, ainsi que le personnel en coulisses ont été testés jeudi pour le Covid-19. Trois personnes ont été testées positives, toutes sont asymptomatiques", selon le FC Cologne, qui "ne confirmera pas les noms" des personnes concernées.

21h32 : Trois membres du FC Cologne ont été testés positif au coronavirus et placés en quarantaine, a indiqué le club, alors que la Bundesliga espère reprendre la compétition au mois de mai.

21h31 : Le journal de France 2 vous propose de faire le point sur la carte du déconfinement, le reclassement de certains départements et les critères retenus. C'est par ici.


21h20 : Ryanair a expliqué dans un communiqué que seront concernés principalement les pilotes et le personnel navigant, et que le plan porte sur 15% des effectifs totaux d'environ 19 000 personnes. Ces suppressions d'emplois sont "le minimum dont nous avons besoin pour survivre les 12 prochains mois", a déclaré sur la BBC le patron de la société Michael O'Leary.

21h17 : La compagnie à bas coût Ryanair va supprimer 3 000 emplois afin d'être en mesure de "survivre" à la crise du transport aérien qui met en danger l'ensemble du secteur, a indiqué la société.

21h01 : Il est 21 heures et voici un premier point sur l'actualité de la soirée :



  • Le directeur général de la Santé a annoncé, lors de son point quotidien, que 218 personnes sont mortes du Covid-19 ces dernières 24 heures. 2 200 personnes sont sorties guéries de l'hôpital et 25 887 sont toujours hospitalisées.
  • Evoquant le classement des départements en trois catégories (rouge, orange et vert) en fonction du suivi de la circulation du virus et de la tension hospitalière, Jérôme Salomon a précisé que la DGS avait reclassé neuf départements : l'Aisne, le Calvados, le Cher, la Dordogne, la Haute-Corse, le Lot, la Nièvre et l'Oise. Aucun de ces départements n'est donc plus classé rouge.
  • Les cinq militaires canadiens portés disparus au large de la Grèce après l'accident d'un hélicoptère avant-hier lors d'une mission de l'Otan sont désormais "présumés décédés", a annoncé le ministère canadien de la Défense. Les opérations de recherche de l'Otan menées depuis mercredi "ont officiellement fait place à une mission de recherche et récupération", a précisé le ministère.

20h58 : La pandémie causée par le nouveau coronavirus a tué plus de 140.000 personnes en Europe, dont les trois quarts en Italie, au Royaume-Uni, en Espagne et en France, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles aujourd'hui à 18 h 40.

20h49 : "En ce qui concerne l'origine du virus à Wuhan, nous avons écouté de nombreux scientifiques qui ont étudié ce virus, et on nous assure que ce virus est d'origine naturelle", a affirmé le directeur des programmes d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé, Michael Ryan, interrogé par un journaliste.

20h49 : L'OMS, qui appelle Pékin à l'associer aux enquêtes sur l'origine du virus, a estimé aujourd'hui qu'il était d'"origine naturelle", alors que le président américain l'a lié à un laboratoire chinois hier dans une déclaration.

20h40 : Bonsoir @Alloquoi. Pour les mains, les propriétés bactéricides et virucides du savon suffisent.

20h40 : 60° pour tuer le virus a la machine. Du coup pour les mains...?

20h35 : Bonsoir @Lililasouris, vous avez bien fait de renvoyer votre question. Logiquement, l'eau portée à plus de 60 degrés détruit le coronavirus, vous pouvez donc laver votre masque et vos autres vêtements en même temps.

20h35 : Bonsoir, je rerereressaie pour la 12e fois en 2 jours 🙂 peut on laver les masques à 60 degrés avec les autres vêtements ? Merci de votre travail et de votre réponse.

20h31 : Bonsoir @Angélique. La "circulation active du virus", qui correspond à la première des deux cartes utilisées pour constituer la carte de synthèse, est calculée en pourcentage d'entrée aux urgences pour des suspicions de Covid-19 sur le total d'entrée aux urgences par département.

20h30 : Bonsoir FI, comment connait-on, mesure t-on, la " circulation active du virus" critère élaboré pour le rouge/vert de la carte de France? Merci.

20h19 : L'Irlande fait à son tour le choix de garder les écoles fermées jusqu'en septembre.

20h16 : "Je n'applaudis pas quand les gens n'ont pas la totalité de de leurs revenus, quand les masques ne sont pas gratuits. J'avais raison de proposer la réquisition de toute l'industrie textile pour que chaque personne ait accès gratuitement à un masque."


20h12 : Selon le docteur Olivier Rogeaux, infectiologue au centre hospitalier de Chambéry, la carte du gouvernement "montre que le confinement a été utile, mais encore incomplètement". Interrogé par franceinfo, il estime que les cartes dévoilées par le ministère de la Santé en vue du déconfinement sont intéressantes mais il craint un relâchement du confinement dans les territoires classés verts.

La carte de France du déconfinement, au 1er mai.

20h07 : Jean-Luc Mélenchon sera en direct dans le journal télévisé de France 2 dans quelques minutes.

20h02 : Bonsoir @Lilou, c'est vrai que ça peut être déstabilisant. Il faut prendre en compte la troisième carte, dite "carte de synthèse", car elle compile les informations des deux premières. Attention : si un département est en rouge sur une des deux premières cartes, il sera forcément en rouge sur la carte de synthèse.

19h59 : Bonsoir. Quelle carte faut il prendre en compte ?... Vous en publiez trois différentes?

19h58 : Le directeur général de la Santé a donné le chiffre de 3 878 personnes actuellement en réanimation à cause du Covid.

19h59 : Bonsoir @du91. C'est juste, le nombre de malades du Covid en réanimation a baissé de 191 personnes en 24 heures. Je suis en train de vérifier le chiffre total des personnes actuellement en réanimation à cause du du Covid.

19h57 : Le nombre de malades du covid en réanimation diminue toujours?