Les terrasses et les musées seront les premiers à rouvrir à la mi-mai, affirme Emmanuel Macron devant les maires

Le président de la République a confirmé devant des maires que les réouvertures se feraient par phases, avant de tenir une réunion avec une dizaine de ministres.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les terrasses susceptibles de rouvrir en premier, car c'est un endroit "où l'on ne prend pas de risque", explique Emmanuel Macron. (LEO PIERRE / HANS LUCAS)

Emmanuel Macron a commencé à donner des indications sur les protocoles de réouverture des lieux fermés à cause de la pandémie de Covid-19, jeudi 15 avril devant une quinzaine de maires invités en visioconférence, rapporte le service politique de franceinfo.

Selon plusieurs élus, Emmanuel Macron a évoqué une première phase de réouverture "des lieux où l'on ne prend pas de risque" avec les terrasses, les musées et certaines activités de plein air à partir de la mi-mai, mais sans donner de date plus précise. Dans son allocution télévisée du 31 mars, le Président avait déjà annoncé la réouverture "avec des règles strictes" à partir de la mi-mai de terrasses de bars et restaurants et de certains lieux de culture, fermés depuis le 30 octobre dernier.

"Dès la première phase de réouverture, la culture sera là. Si au bout de deux ou trois semaines ça se passe bien, on pourra passer à la phase 2 et ainsi de suite."

Emmanuel Macron

jeudi 15 avril

Emmanuel Macron envisage aussi un desserrement par territoire en fonction de la situation sanitaire. Les terrasses ne seront pas rouvertes partout en même temps et certaines régions devront attendre après la mi-mai : c ela dépendra de la situation sanitaire locale (nombre de contaminations et progrès de la vaccination). Une timide première phase durera trois semaines (quinze jours pour voir les effets, une semaine pour décider d’aller plus loin ou pas) et en tout, le calendrier prévoit quatre phases dont la dernière sera le retour à la normalité.

Retour en classe le 26 avril et le 3 mai

Emmanuel Macron confirme également la réouverture des établissements des crèches et écoles le 26 avril et des collèges et lycées le 3 mai. "Ça ne dépend pas de l’épidémie, c’est fixé", affirme-t-il, tout en évoquant une "possibilité de jauges". Des tests rapides et des auto-tests seront déployés dans les établissements. 

Dans l'immédiat, Emmanuel Macron considère que l'épidémie va continuer à progresser pendant 8 à 10 jours. "Le pic de l'épidémie sera atteint entre le 25 et 30 avril", estime-t-il. Il dit attendre le pic des hospitalisation d’ici la fin du mois

Concernant le secteur de la restauration, Emmanuel Macron dit avoir conscience que la seule réouverture des terrasses ne suffira pas à garantir le chiffre d’affaires des établissements. "Il faut qu’en même temps on continue à les accompagner économiquement, assure le chef de l'Etat. Il y aura une phase de transition pendant au moins deux mois pour le secteur du CHR (cafés, hôtels, restauration), commerces, tourisme".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.