"Je pense que c’est plus raisonnable" : le port du masque obligatoire dans un cinéma parisien, même pendant le film

L'obligation de porter le masque devient obligatoire lundi dans les "lieux publics clos". Pour les cinémas, rien ne change, on peut le retirer pendant la séance. Mais certaines salles l'imposent pendant la projection.  

Article rédigé par
Cyrille Ardaud - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des spectateurs avec leur masque de protection assistent à un film dans la salle du Relais Culturel de Thann dans le Haut-Rhin (photo d'illustration). (VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP)

Masque sur le visage, mains désinfectées et distances de sécurité respectées dans la file d'attente, Cécile applique à la lettre les mesures sanitaires et cela ne lui pose pas vraiment de problème de garder le masque pendant la séance : "Ça semble important quand il y a du monde et comme c’est un lieu confiné... Après, c’est vrai que ce n’est pas agréable."

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

L'obligation de porter le masque est étendue dès le lundi 20 juillet notamment aux magasins, administrations, banques ou encore marchés couverts. Concernant les cinémas, rien ne change officiellement, il est toujours obligatoire dans le hall et peut être enlevé une fois assis dans la salle si les règles sanitaires sont respectées. Mais certains établissements vont plus loin et rendent le masque obligatoire même pendant le film, comme dans un cinéma du 15e arrondissement de Paris. "Comme le virus circule toujours en milieu confiné, je pense que c’est plus raisonnable", admet Cécile.

Des recommandations pour éviter "d'espionner" pendant le film

Marc, de son côté craint d'être inconfortable pendant toute la projection : "S’il y a une climatisation ça peut aller avec une température raisonnable, Après s’il fait trop chaud on aura tendance à l’enlever." Le personnel du cinéma a déjà préparé une nouvelle signalétique. "Il y a déjà des affiches pour indiquer que le port du masque est obligatoire dans le hall, on va juste les changer en indiquant qu’il est obligatoire tout court", explique Nasser, projectionniste. Mais il le sait, ce sera compliqué de contrôler tout le monde : "Cela veut dire rentrer dans le noir pendant le film pour espionner les gens. Ce n’est pas très agréable quand on regarde un film de savoir que quelqu’un vous surveille."

On va insister sur les recommandations et on va faire au mieux mais le problème c’est qu’on ne peut pas forcer les gens à ce point-là.

Nasser, projectionniste

à franceinfo

Et Nasser l'affirme, il devra continuer à gérer le mécontentement de certains clients parfois agressifs quand on leur demande de mettre leur masque.

Port du masque au cinéma : écoutez le reportage de Cyrille Ardaud - 0
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.