Déconfinement : "La situation va dans le bon sens", se réjouit Jean-François Delfraissy

Le président du Conseil scientifique a néanmoins appelé à maintenir le port du masque en extérieur "au moins jusqu'au 30 juin".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, à Paris le 26 avril 2020. (JOEL SAGET / AFP)

Une bonne nouvelle, à la veille d'une nouvelle étape du déconfinement. "La situation est contenue et va dans le bon sens, c'est vrai en France et dans l'ensemble des pays européens", s'est réjoui sur RTL Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, mardi 8 juin. "On a des chiffres qui ont baissé plus rapidement que nous ne l'avions imaginé." La raison ? "La dynamique de la vaccination (…), on devrait être à 35-38 millions de vaccinés [avec au moins une dose] au 30 juin, donc c'est la bonne porte de sortie." "On devrait, avec cette dynamique de vaccination, avoir un été qui devrait se passer dans des conditions plutôt satisfaisantes", estime donc le président du Conseil scientifique.

L'immunologiste appelle néanmoins à la prudence lors de cette nouvelle phase de déconfinement : "Jusqu'à maintenant, on était à l'extérieur et on va ouvrir maintenant à l'intérieur et c'est bien là où ça va se jouer", explique Jean-François Delfraissy. Il ajoute qu'il "n'a pas d'inquiétude si les Français sont raisonnables, si on arrive à maintenir le respect des gestes barrières et le port du masque, y compris à l'extérieur, au moins jusqu'au 30 juin". Mais il admet qu'il "sera très difficile de garder le masque après le 30 juin"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.