Coronavirus : "Il y aura pour les voyageurs qui reviennent du Royaume-Uni des mesures de restrictions", annonce Clément Beaune

Clément Beaune, secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, lundi 24 août. 

France 2

Partout en Europe, les pays sont confrontés à une reprise de l'épidémie de coronavirus. "Le virus n'a jamais disparu, nous ne sommes pas dans la même situation heureusement que celle que nous avons connue au printemps. La reprise n'est pas au même niveau et nous sommes mieux préparés", assure Clément Beaune sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, lundi 24 août. "Il y a des lacunes évidentes de coordination européenne, mais moins fortes qu'au début de l'épidémie. On avait vu au mois de mars un chacun pour soi", souligne le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes. 

Des mesures de restrictions pour le voyageurs britanniques ?

Selon lui, la vraie lacune est que "nous n'avons pas les mêmes données ou les mêmes évaluations. Il n'y pas de centre européen qui dit 'la situation est à risque dans tel endroit'". Le Royaume-Uni a notamment imposé une quarantaine aux voyageurs venant de France"Nous aurons une mesure de réciprocité pour que les Britanniques ne ferment pas la frontière dans un seul sens. Il y aura pour les voyageurs qui reviennent du Royaume-Uni sans doute des mesures de restrictions", annonce l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron. 
Face à la reprise de l'épidémie de Covid-19 en France, la crainte d'un reconfinement généralisé s'intensifie. "On essaie d'éviter une mesure générale qui serait sur le plan sanitaire, de l'éducation et sur le plan économique catastrophique", estime Clément Beaune. Le plan de relance français a été reportée à septembre par le gouvernement. "On ne perd pas un jour sur la réponse économique. Le plan de relance est prêt et va être présenté la semaine prochaine. Il sera adossé au budget pour 2021, le décaler de quelques jours ne changera pas son entrée en vigueur", conclut-il. 

Clément Beaune, alors conseiller Europe d\'Emmanuel Macron, lors d\'une conférence de presse après d\'un sommet à Bruxelles, le 22 mars 2019.
Clément Beaune, alors conseiller Europe d'Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse après d'un sommet à Bruxelles, le 22 mars 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)