Déconfinement : le ZooParc de Beauval rouvrira au public le 2 juin

"Il y aura de la place pour tout le monde en juin", assure le directeur qui encourage toutefois les visiteurs à réserver avant de venir.

Article rédigé par
avec France Bleu Orléans - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un suricate ou "sentinelle du désert" du ZooParc de Beauval dans le Loir et Cher (photo d'illustration, 31 août 2018). (CYRILLE ARDAUD / RADIO FRANCE)

Le ZooParc de Beauval, dans le Loir-et-Cher, pourra rouvrir au public le 2 juin, rapporte lundi 25 mai France Bleu Orléans. Le parc était fermé depuis la mi-mars, pour cause d'épidémie de coronavirus.

>> Suivez notre direct sur le coronavirus et ses conséquences.

"Nous avons l'accord oral de la préfecture du Loir-et-Cher avec qui je suis en contact quotidien", a expliqué à France Bleu le directeur du Parc Rodolphe Delord, qui "échange régulièrement avec Jean-Baptiste Lemoyne", secrétaire d'État au Tourisme. Le directeur du plus grand site touristique de la région Centre-Val de Loire se dit "très content et soulagé".

Port du masque obligatoire "dans les serres et les bâtiments intérieurs"

À partir du 2 juin, et tout au long du mois de juin, le ZooParc de Beauval ouvrira ses portes au public de 9h à 19h du lundi au vendredi, de 8h à 21h30 le samedi et de 8h à 19h le dimanche. Le port du masque sera obligatoire pour les visiteurs "dans les serres tropicales, pour les spectacles et nos bâtiments intérieurs", précise Rodolphe Delord. Les salariés du Parc, eux, auront tous un masque. Un parcours avec fléchage au sol sera balisé pour respecter les distances, et 90 distributeurs de gel hydroalcoolique seront mis en place.

Le ZooParc invite le public à privilégier les réservations avant d'arriver sur le site. "On laisse passer les longs week-ends de l'Ascension et de la Pentecôte qui sont ceux durant lesquels on a traditionnellement le plus de visiteurs", explique Rodolphe Delord, "ça permet de ne prendre aucun risque et de redémarrer la saison avec des mois de juin et juillet qui ne sont pas nos plus gros mois".

Le Parc mise sur 15 000 visiteurs par jour, soit moitié moins que d'habitude

Le directeur du ZooParc de Beauval dit "tabler sur la moitié de la fréquentation maximale, durant les mois de juin et juillet, soit 15 000 visiteurs maximum par jour, ce qui est très gérable". "Il y aura de la place pour tout le monde en juin", assure Rodolphe Delord.

Durant le confinement, 210 salariés de Beauval sont restés travailler, afin d'entretenir le parc et de s'occuper des animaux, mais 575 salariés étaient au chômage partiel. Le parc, situé à Saint-Aignan, a perdu des millions d'euros depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, et a vu son chiffre d'affaires baisser de 40% depuis la mi-mars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.