Déconfinement : le monde de la culture entre attente et inquiétude

Le gouvernement pourrait revoir son calendrier en matière de déconfinement. Les acteurs de la culture s’inquiètent d’un nouveau report de la réouverture des salles. 

France 3

Pour le monde de la culture, l’attente de la reprise a laissé place à l’inquiétude. Tout était prêt dans un cinéma de Saint-Gratien (Val-d’Oise) pour la réouverture : programmation bouclée, invitation d’un réalisateur et impression de 15 000 programmes. Une prolongation du confinement serait un désastre financier. "Notre déconvenue, c’est la face émergée de l’iceberg, derrière il y a des distributeurs, des cinéastes, des producteurs", explique Séverine Rocaboy, directrice et programmatrice du cinéma.  

S’adapter aux mesures

Au théâtre de l’Atelier à Paris, c’est également un travail acharné pour s’adapter. Les répétitions quotidiennes se déroulent sous un protocole sanitaire renforcé. Cette nouvelle incertitude alimente un sentiment d’injustice. "Avec ces opérations de Black Friday, on a dix fois plus de risques d’être contaminé dans un centre commercial que dans un théâtre", déplore Marc Lesage, directeur du théâtre. Les Folies Bergères, qui devaient rouvrir avec un concert de Francis Cabrel, ne baisseront pas les bras. "On se remettra au travail", assure Frédéric Jérôme, le directeur. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sièges de théâtre vides (illustration).
Des sièges de théâtre vides (illustration). (SEBASTIEN BOZON / AFP)