Déconfinement : le casse-tête de la SNCF pour sécuriser les trains

Les agents de l'entreprise ferroviaire nettoient les trains avant leur remise en service, et la SNCF étudie également des moyens de désinfecter le plus souvent possible ses rames.

France 3

Le déconfinement est un véritable casse-tête pour la SNCF, obligée de faire respecter les distances de sécurité sanitaire dans les trains, mais aussi désinfecter les trains. Sur les quais, des croix au sol indiquent les séparations d'un mètre entre chaque voyageur, et une annonce inhabituelle est diffusée dans la gare de Juvisy, dans l'Essonne. Un test grandeur nature pour mettre en pratique les mesures barrière.

50% de la capacité de réservation

Dans un technicentre de la SNCF, les TGV sont nettoyés au virucide afin d'être disponible pour la reprise d'un trafic plus dense. "L'entreprise est en train de réfléchir à le faire plus souvent qu'une fois par 24 heures", explique Arnaud Bourgeois, responsable propreté d'un technicentre. Les trains seront à l'arrêt forcé si un distributeur d'eau ou de savon est défectueux, et le nettoyage en gare, hors technicentre, est aussi à l'étude. Les agents vérifient les trains du sol au plafond. Les trains seront aussi remplis à 50%, pour éviter des voyageurs assis côte à côte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les quais de la gare de Lyon, à Paris, le 17 mars 2020.
Les quais de la gare de Lyon, à Paris, le 17 mars 2020. (QUENTIN DE GROEVE / HANS LUCAS / AFP)