Info franceinfo Déconfinement : la SNCF se prépare à faire circuler plus de la moitié de ses trains à partir du 11 mai

La priorité de la SNCF sera donnée aux trajets du quotidien. Plusieurs mesures sont envisagées afin d'assurer la sécurité des salariés et des voyageurs. La SNCF demande notamment que le port du masque soit obligatoire.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme portant un masque traverse le hall quasi vide de la gare SNCF Lille Flandres, le 26 mars 2020. (AURÉLIEN ACCART / FRANCEINFO)

La SNCF se prépare à faire circuler plus de la moitié de ses trains à partir du 11 mai et le début du déconfinement, selon les informations de franceinfo samedi 24 avril.

Coronavirus : les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct.

Pour y parvenir, l’entreprise ferroviaire se met en ordre de bataille. Les premiers salariés de la SNCF à retourner travailler sont ceux des technicentres, là où sont préparés les trains. Et autant dire qu’il a y beaucoup de travail avant de pouvoir les remettre en circulation, puisqu’à peine 12 % d’entre eux sont en service aujourd’hui. Mais à partir du 11 mai, l’objectif est d’en faire rouler entre 50 et 60 % avec priorité donnée aux trajets du quotidien.

Désinfection, vitres, marquage au sol

La SNCF, par la voix de son président Jean-Pierre Farandou, demande également que le port du masque soit obligatoire dans les transports en commun. Et dans les gares, elle envisage un marquage au sol pour guider les voyageurs. Des vitres en plexiglas aussi sont à l’étude pour protéger les agents en plus des masques, du gel hydroalcoolique et d’une désinfection systématique des postes de travail, si ce n’est des rames alors que dans les trains, la restauration à bord ne reprendra pas.

La SNCF doit entamer la semaine prochaine des réunions par métiers, contrôleurs, guichetiers, conducteurs, etc., pour affiner son plan de reprise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.