Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Déconfinement : le gouvernement envisage le maintien d'une attestation employeur pour prendre les transports en commun en Ile-de-France à partir de lundi

La présidente de la région Valérie Pécresse y est favorable. Le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari aussi. Le dernier mot revient au Premier ministre, jeudi après-midi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une passagère dans le métro parisien passe devant la tour Eiffel, le 5 mai 2020. (ELKO HIRSCH / HANS LUCAS)

Vous pensiez être définitivement débarrassé des attestations de déplacement ? Patatras... Même à partir du 11 mai, et de la mise en place des mesures de déconfinement, vous allez devoir vous munir d'un document si vous comptez prendre les transports en commun d'Ile-de-France. C'est ce qu'a confirmé Jean-Baptiste Djebbari sur France 2, jeudi 7 mai. "Les employeurs s'y sont engagés", a expliqué le secrétaire d'Etat aux Transports. Sur cette attestation, il faudra "spécifier les créneaux horaires".

>> Suivez l'évolution de l'épidémie en France dans notre direct

L'objectif, a-t-il dit, est d'étaler les heures de pointe. Aucune amende n'est à ce jour prévue. Mais les contrôleurs pourront refuser l'accès aux quais aux usagers qui ne seront pas en mesure de présenter cette feuille. 

Djebbari

Le dernier mot revient à Edouard Philippe

L'idée d'une attestation employeur en Ile-de-France figure en fait dans une charte signée, mercredi 6 mai, par Ile-de-France Mobilités et la Région, le Medef-IDF, la CPME-IDF, U2P-IdF, les syndicats CFDT et CFTC, la RATP et SNCF Transilien, le préfet de région, la Ville de Paris et l'association des maires d'Ile-de-France.

Les modalités de ce document et sa mise en application sont encore floues à cette heure, comme le reconnaît Valérie Pécresse sur Twitter : "La question de cette attestation employeur, de sa validité et de son contrôle", doit encore "être arbitrée par l'Etat", "très rapidement", a précisé celle qui est aussi à la tête de l'autorité des transports Ile-de-France Mobilités.

Parmi les derniers arbitrages du gouvernement sur l'après-11 mai, qu'il doit dévoiler jeudi après-midi, le Premier ministre Edouard Philippe va donc (aussi) aborder les contours précis de cette fameuse attestation employeur pour les usagers des transports en Ile-de-France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.