Cet article date de plus de trois ans.

Déconfinement : isoler les patients malades pour éviter une deuxième vague de contaminations

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Déconfinement : isoler les patients malades pour éviter une deuxième vague de contaminations
Déconfinement : isoler les patients malades pour éviter une deuxième vague de contaminations Déconfinement : isoler les patients malades pour éviter une deuxième vague de contaminations (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

En France, l’épidémie de Covid-19 continue de ralentir, mais comment éviter qu’elle ne reparte avec le déconfinement ? L’une des solutions consiste à isoler les cas identifiés. Pour cela, il faut des tests, mais aussi des lieux pour permettre l’hébergement des malades les moins touchés.

Elle est l’une des premières patientes à arriver. La jeune femme, contaminée par le Covid-19, a choisi de s’isoler dans un hôtel parisien. Une première dans la région. Lundi 20 avril, 60 chambres sont prêtes à accueillir des malades, pris en charge par le personnel de l’hôtel et suivis quotidiennement par des médecins. "Il faut bien comprendre que l’on n’est pas dans un lieu médicalisé, avec des appareils respiratoires", précise un médecin.

Deux types de patients accueillis

Des chambres sommaires pour mettre en quarantaine les malades, c’est la première étape du déconfinement progressif prévu le 11 mai. Le dispositif sera cependant réservé à des cas précis, par exemple, un patient dont l’état s’améliore et qui ne nécessite plus d’hospitalisation. Pour désengorger les hôpitaux, ce patient pourra finir son déconfinement à l’hôtel. Deuxième cas de figure, une personne testée positive sans symptômes graves, pour éviter qu’elle ne contamine le reste de sa famille, sur la base du volontariat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.