Dimanche en politique, France 3

Déconfinement : certains Franciliens vont prolonger le confinement à la campagne

Pour le dernier week-end avant le déconfinement qui débute le 11 mai, de nombreux Franciliens rentrent de leur résidence secondaire. Parmi ceux qui peuvent continuer le télétravail, certains choisissent toutefois de prolonger le séjour à la campagne.

FRANCE 3

Dans les toutes premières heures du confinement, à la mi-mars, de très nombreux habitants d'Île-de-France avaient fait le choix de quitter leur appartement étriqué pour se confiner dans une résidence secondaire. Huit semaines plus tard, le déconfinement va être amorcé lundi 11 mai, et tous n'ont pas décidé de faire le chemin inverse.

"On s'est dit qu'on était tout aussi efficace ici"

Depuis le jardin de leur maison située dans l'Orne, la famille Berter, originaire de Versailles (Yvelines), a bien décidé de prolonger encore un peu son séjour à la campagne. Du côté des parents, chacun peut poursuivre la période de télétravail. "Après, il se pose la question de l'école pour les enfants. Notre fille est au collège et l'Île-de-France est en zone rouge donc, déjà, il n'y a pas de collège. L'école des deux petits, c'est deux jours par semaine. On s'est dit qu'on était tout aussi efficace ici", explique Christophe Bertet.

Pour le dernier week-end avant le déconfinement qui débute le 11 mai, de nombreux Franciliens rentrent de leur résidence secondaire. Parmi ceux qui peuvent continuer le télétravail, certains choisissent toutefois de prolonger le séjour à la campagne.
Pour le dernier week-end avant le déconfinement qui débute le 11 mai, de nombreux Franciliens rentrent de leur résidence secondaire. Parmi ceux qui peuvent continuer le télétravail, certains choisissent toutefois de prolonger le séjour à la campagne. (FRANCE 3)