Déconfinement : À Paris, 3 200 bars et restaurants ont déclaré une extension de terrasse depuis le 2 juin

Ces terrasses provisoires, simplement déclarées sur le site Paris.fr, doivent respecter les règles sanitaires de distanciation physique, d’accessibilité pour les piétons et de sécurité.

Depuis le 2 juin, les cafetiers et restaurateurs parisiens peuvent étendre leur terrasse sur les trottoirs ou la chaussée.
Depuis le 2 juin, les cafetiers et restaurateurs parisiens peuvent étendre leur terrasse sur les trottoirs ou la chaussée. (STÉPHANIE BERLU / FRANCE-INFO)

Sur les 14 500 bars et restaurants que compte la capitale, 3 200 ont déclaré une extension de terrasse depuis mardi 2 juin, jour de réouverture des terrasses dans les zones oranges dont l’Île-de-France, a déclaré l’adjointe à la mairie de Paris chargée du commerce, Olivia Polski, jeudi 4 juin, à France Bleu Paris. La municipalité a exceptionnellement autorisé les établissements à s’étendre sur les trottoirs ou la chaussée. La mairie a aussi reçu plus de 70 demandes de piétonisation de rues.

Des terrasses qui débordent sur des pistes cyclables ou stations de taxi

Ces terrasses provisoires, simplement déclarées sur le site Paris.fr, doivent respecter les règles sanitaires de distanciation physique, d’accessibilité pour les piétons et de sécurité. Elles doivent aussi fermer à 22h pour ne pas déranger le voisinage pendant la nuit et sont autorisées jusqu’au 30 septembre 2020. La direction de la prévention, de la sécurité et de la protection, chargée de les contrôler, a déjà fait déplacer des terrasses installées sur des pistes cyclables ou des stations de taxi.

Les équipes d'Anne Hidalgo ont également prévu de piétoniser des rues d’ici l’été afin d’accorder plus d’espace extérieur aux bars et restaurants et a déjà reçu plus de 70 demandes.