Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : une épidémie à géographie variable

Publié
Covid-19 : une épidémie à géographie variable
Covid-19 : une épidémie à géographie variable Covid-19 : une épidémie à géographie variable (Franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - Alexandre Hébert
France Télévisions

Le virus du Covid-19 circule en Europe et progresse fortement depuis quelques jours : le taux d'incidence a augmenté de 44% en une semaine. Alexandre Hébert, journaliste à France Télévisions, fait le point sur la situation.

Une augmentation de 44% du taux d'incidence en Europe pour le virus du Covid-19, c'est une catastrophe pour les dirigeants européens. "Ce qui est frappant, c'est que l'Europe donne l'impression d'être coupée en deux. Il y a les pays du sud qui sont moins touchés alors que les pays de l'est sont fortement touchés. La Roumanie et les Pays-Bas affichent aujourd'hui un taux d'incidence supérieur à 500 sur 100 000 habitants", rapporte Alexandre Hébert, journaliste à France Télévisions.

Une situation moins préoccupante en France

En France, la situation est beaucoup moins inquiétante. "Le taux d'incidence en France est actuellement de 95 sur 100 000 habitants. Cette semaine, il y a eu, en moyenne, 9 061 nouveaux cas par jour. Cela représente une augmentation de 75% du nombre de cas par jour en une semaine. Cette flambée dans toute l'Europe inquiète l'OMS qui prévoit qu'il y aurait 500 000 nouveaux décès d'ici février 2022", ajoute le journaliste de France Télévisions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.