Covid-19 : un nouveau variant progresse, les gestes barrières de retour

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Covid-19 : Un nouveau variant progresse, les gestes barrières de retour -
Covid-19 : Un nouveau variant progresse, les gestes barrières de retour Covid-19 : Un nouveau variant progresse, les gestes barrières de retour - (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - O. Feniet, L. Ducazaux, L. Foucault de Pavant, A. Alvarez
France Télévisions
Un nouveau sous-variant du Covid-19, Eris, fait craindre une recrudescence des cas de contamination. Le sud-ouest de la France a d'ailleurs vu plusieurs foyers se déclarer. Pour l'heure, si Eris est contagieux, il ne semble pas particulièrement virulent.

Son retour a tendance à effacer tous les sourires. Depuis jeudi 10 août, le masque est obligatoire dans le centre hospitalier d'Arcachon (Gironde). Entre désinfection des mains et restrictions des visites, le retour des gestes barrières est compliqué. "J'espère que cela ne va pas être jusqu'à février", déclare une femme. "C'est un peu surprenant", poursuit un patient. La mesure a été décidée après une dizaine de cas de Covid parmi les patients. "Il y a beaucoup de touristes qui viennent des quatre coins de la France", explique le Dr Amaury Barret, infectiologue.

Les grands rassemblements en cause

Ce retour peut s'expliquer par des grands rassemblements comme les fêtes de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), qui ont réuni 1,3 million de personnes. Cela explique que le Sud-Ouest soit la zone la plus touchée du pays. Avec une population multipliée par quatre l'été sur le bassin d'Arcachon, l'hôpital ne peut pas se permettre de fermer des lits. Un nouveau variant, baptisé Eris, est surveillé de près. "Le sous-variant semble plus contagieux. À l’inverse, il ne semble pas plus virulent", précise le professeur Bruno Mégarbane.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.