Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : Olivier Véran "extrêmement vigilant" face à un début de "rebond" épidémique

"La charge hospitalière continue de baisser mais le rythme de cette diminution a commencé à ralentir", a déclaré le ministre de la Santé, vendredi.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Olivier Véran, le ministre de la Santé, à l'Elysée pour le Conseil des ministres, le 9 mars 2022. (DANIEL PIER / NURPHOTO / AFP)

Après la mise en garde du gouvernement allemand, celle de l'exécutif français. Olivier Véran a fait état d'un frémissement de la pandémie de Covid-19, vendredi 11 mars. "Nous constatons actuellement un rebond, en France, dans les pays qui nous entourent, c'est-à-dire que le Covid ne baisse plus, il augmente même", a déclaré le ministre de la Santé lors d'un déplacement en Isère.

"Au vu des derniers chiffres d'hier, c'est 20% d'augmentation", a-t-il précisé. "En revanche, la charge hospitalière continue de baisser mais le rythme de cette diminution a commencé à se ralentir, donc nous sommes extrêmement vigilants", a poursuivi Olivier Véran. D'après les chiffres quotidiens publiés jeudi par Santé publique France, le nombre de patients hospitalisés avec un diagnostic Covid-19 continue de baisser, mais les contaminations sont en hausse, selon une tendance observée depuis plusieurs jours.

Toutefois, le calendrier de lever des restrictions sanitaires est maintenu, a souligné le ministre. "Nous serons lundi dans les objectifs que nous nous étions fixés, il n'y a donc pas de difficulté à aller au bout de la démarche de la fin du passe vaccinal et la fin du masque, sauf dans les transports", a précisé Olivier Véran.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.