Covid-19 : l’inquiétude grandit chez les soignants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l’inquiétude grandit chez les soignants
FRANCEINFO
Article rédigé par
F.Prabonnaud, A.Tribouart, F.Dumont - franceinfo
France Télévisions

L’épidémie de Covid-19 touche encore de nombreuses personnes en France. Les hôpitaux sont surchargés et les soignants sont usés physiquement et mentalement par une troisième vague qui n’en finit pas.

La situation sanitaire est toujours inquiétante en France en raison de l’épidémie de Covid-19. Dans beaucoup d’hôpitaux, les services de réanimation sont engorgés, il n’y a parfois pas assez de lits et des patients atteints par le virus sont transférés d’un établissement à un autre. Les soignants multiplient les heures supplémentaires pour aider à prendre en charge les victimes du virus.

Certains postes restent vacants

L’usure physique mais aussi mentale se fait ressentir chez les soignants. "Quand on sort dans la rue et qu’on voit des gens qui n’ont pas de masque, qui s’embrassent etc… C’est rageant parce que nous, tous les jours, on se bat pour les malades", témoigne Blandine Dutrech, infirmière à l’hôpital Louis-Mourier de Colombes (AP-HP) dans les Hauts-de-Seine. Dans cet établissement, le professeur Jean-Damien Ricard, chef du service de médecine intensive et réanimation, peine à trouver des internes. Sur les six postes disponibles pour le deuxième semestre, seulement deux ont trouvé preneur. "Habituellement, tous les postes sont pourvus tous les ans systématiquement", confie-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.