Covid-19 : les services de réanimation au bord de la saturation

L'objectif du reconfinement, annoncé par Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre, est de freiner les contaminations pour soulager les services hospitaliers. Jeudi 29 octobre, au matin, plus de la moitié des lits de réanimation sont occupés.

FRANCE 2

Mercredi 28 octobre, après avoir annoncé un reconfinement au niveau national pour une durée d'un mois minimum, Emmanuel Macron a prévenu que 80% des lits de réanimation disponibles en France seraient occupés d'ici une quinzaine de jours. Au CHU (centre hospitalier universitaire) de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, le bip incessant des machines témoigne ainsi des vies suspendues aux respirateurs artificiels. Les malades du Covid-19 admis en réanimation restent sous surveillance.

Des semaines difficiles à venir

"La prise en charge d'un patient Covid, c'est déjà un travail qu'on sait faire, après c'est de l'endurance, et on sait qu'il n'y aura pas de période où les lits ne seront plus saturés", explique Claire Dupuis, médecin de réanimation du CHU, où il ne reste plus que dix lits disponibles. Des opérations ont été déprogrammées et le personnel soignant se prépare à vivre des semaines difficiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Covid-19 : les services de réanimation au bord de la saturation
Covid-19 : les services de réanimation au bord de la saturation (FRANCE 2)