Reconfinement : les enjeux du discours d'Emmanuel Macron

Mercredi 28 octobre au soir, Emmanuel Macron s'est livré à un exercice de pédagogie pour annoncer le reconfinement de la population, décidé pour endiguer la propagation rapide du virus. Arnaud Boutet, du service politique de France 2, décrypte son intervention sur le plateau du 8h.

Le reconfinement national entrera en vigueur vendredi 30 octobre à minuit, a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du mercredi 28 octobre. Un discours dans lequel le président de la République a "justifié le tour de vis", souligne Arnaud Boutet, du service politique de France 2. "Il cite l'Europe, les pays voisins, touchés aussi, mais il ne fait pas de mea culpa depuis le début de cette crise", rappelle-t-il.

Un discours moins martial

Selon le journaliste, Emmanuel Macron "considère que le gouvernement a bien agi, compte tenu des informations dont il disposait". Alors que le chef de l'État avait évoqué une "situation de guerre" en mars, au début de l'épidémie de Covid-19, mercredi soir, son discours avait moins d'accents martiaux. Après son intervention, tous les responsables de la classe politique "ont appelé à un respect de la discipline sanitaire, mais les milieux économiques ont eu les réactions les plus virulentes", souligne Arnaud Boutet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de son allocution depuis l\'Elysée (Paris) sur le reconfinement face à la seconde vague de Covid-19, le 28 octobre 2020. 
Emmanuel Macron lors de son allocution depuis l'Elysée (Paris) sur le reconfinement face à la seconde vague de Covid-19, le 28 octobre 2020.  (MYRIAM TIRLER / HANS LUCAS / AFP)