Covid-19 : des restrictions sanitaires pas toujours respectées par les vacanciers dans les Antilles

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : des restrictions sanitaires pas toujours respectées par les vacanciers dans les Antilles
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Kebdani, N. Jauson - France 2
France Télévisions

La situation sanitaire en outre-mer est particulièrement préoccupante. En Guadeloupe, le nombre de cas de Covid-19 explose et l’hôpital est complètement saturé. Ce qui n’empêche pas certains de vivre normalement, en faisant fi des restrictions sanitaires.

En Guadeloupe et en Martinique, où la quatrième vague de l’épidémie de Covid-19 fait flamber le nombre de nouveaux cas, certains vacanciers semblent avoir oublié les restrictions sanitaires. Le confinement strict annoncé en Guadeloupe, par exemple, n’a pas suffi à vider les plages. Chacun a sa bonne raison d’être sur le sable. "Il y a une distance entre les gens, on n’est pas collés les uns aux autres, la plage n’est pas bondée non plus", avance une jeune femme.

Des transferts de patients vers la métropole

Le non-respect du nouveau confinement inquiète les autorités. En Guadeloupe, le taux d’incidence a atteint 2 000 cas pour 100 000 habitants durant la semaine du 9 au 15 août. Dans les Antilles, les services de réanimation sont sous tension. En Martinique notamment, un avion a été affrété pour transporter des malades du Covid-19 vers des hôpitaux franciliens. L’avion a atterri dimanche 15 août sur le sol métropolitain. Il s’agit de la troisième opération de ce type en moins d’un mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.