Covid-19 : "Aucun cas de variant d'origine indienne n'a été identifié en France métropolitaine", assure Olivier Véran

Le variant détecté en Inde, appelé B.1.617, est porteur de plusieurs mutations problématiques et pourrait être à l'origine de la flambée des contaminations dans ce pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Santé Olivier Véran dans un centre de vaccination à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), le 24 avril 2021. (RAPHAEL LAFARGUE / AFP)

Frappée par un essor inédit des contaminations, l'Inde fait l'objet de toutes les attentions et de nombreuses inquiétudes, notamment au sujet du variant apparu dans le pays. Mardi 27 avril, Olivier Véran a assuré que jusqu'ici, "aucun cas de variant d'origine indienne n'a été identifié en France métropolitaine".

S'adressant aux journalistes lors d'une visite de la cellule de crise de l'Agence régionale de santé d'Ile-de-France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le ministre de la Santé a vanté les moyens mis en place pour surveiller les variants. "Nous réalisons deux techniques complémentaires pour traquer ces variants : le criblage des tests PCR (...) et le séquençage du génome du virus", a-t-il détaillé.

Le tableau de suivi des différents variants mis en ligne par Santé publique France faisait état, à la date du 21 avril, de deux cas de ce variant, aussi appelé B.1.617, en France : des cas "importés" (les malades ayant été contaminés avant d'entrer sur le territoire) identifiés aux Antilles françaises.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.