Coronavirus : une analyse trompeuse sur les masques

Alors que l’épidémie de Covid-19 se poursuit, de nombreux graphiques sont publiés sur internet. Et certains peuvent être faux.

FRANCEINFO

Chaque jour, de nouveaux graphiques apparaissent sur internet. Mais certains, trop simplistes, peuvent être faux. Un graphique retouché affirme par exemple que c’est uniquement le port du masque qui a permis aux pays asiatiques d’enrayer l’épidémie de Covid-19. "À l’origine, ce graphique représente l’évolution du nombre de cas selon les pays. Une internaute a entouré les courbes de la Corée du Sud, du Japon, de Singapour, qui se sont rapidement  infléchies, en écrivant ‘masks’", explique la journaliste de France Télévision Lisa Beaujour.

"Marquer les esprits"

Une technique tout sauf scientifique, d’après les mathématiciens interviewés par la journaliste. "Je suis convaincu que la personne qui entoure ces deux graphiques veut marquer les esprits, a peut-être conscience des simplifications qu’elle fait, mais en tout cas n’est pas dans une démarche scientifique. La seule chose que l’on peut dire avec certitudes est qu’ils ont réussi à endiguer de manière beaucoup plus efficace le taux de transmission", souligne un mathématicien.

 Retrouvez les vidéos de Lisa  Beaujour sur sa chaîne Youtube.

Alors que l’épidémie de Covid-19 se poursuit, de nombreux graphiques sont publiés sur internet. Et certains peuvent être faux.
Alors que l’épidémie de Covid-19 se poursuit, de nombreux graphiques sont publiés sur internet. Et certains peuvent être faux. (FRANCEINFO)