Coronavirus : l'alternative à la pénurie de masques d'une commune belge

Initiative assez incroyable en Belgique où la bourgmestre a décidé de mettre à contribution ses habitants en leur faisant confectionner des masques de protection en tissu sur la base d'un patron testé scientifiquement.

Alice Leeuwerck est bourgmestre de la commune de Comines-Warneton à la frontière entre la Belgique et la France et a eu une idée pour le moins audacieuse pour occuper ses administrés pendant le confinement. Elle explique : "Le constat chez nous est le même que chez vous, il y a un manque de masque criant pour les personnels soignants mais pas seulement. Et face à cette crise de masque, en tant que bourgmestre de Comines-Warneton, j'ai essayé de trouver une alternative. Et on l'a trouvée dans la confection de masques en tissu."

Des masques testés scientifiquement

Puis la bourgmestre poursuit : "On se base sur le type de masques qui étaient utilisés dans les années 1960-1970. A l'époque on n'avait pas de plastique et donc on utilisait des masques en tissu. Nous fournissons le tissu, nous fournissons tout le matériel, ce qui nous permet d'avoir un masque qui est de qualité." Au niveau de la protection, Alice Leeuwerck n'en démord pas, ces masques sont efficaces : "On a fait ça en concertation avec un collège d'experts qui ont approuvé le prototype » avant de conclure : « à défaut d'avoir autre chose c'est mieux que rien et ça permet d'avoir une barrière et de montrer que l'on prend ça au sérieux."

Le JT
Les autres sujets du JT
Coronavirus : l\'alternative à la pénurie de masques d\'une commune belge
Coronavirus : l'alternative à la pénurie de masques d'une commune belge (FRANCEINFO)