Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : six syndicats de La Poste s'inquiètent des conditions de travail dans l'entreprise

La Poste a annoncé la suspension de ses activités samedi 21 mars, pour "soulager les postiers qui ont travaillé toute la semaine".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les six syndicats alertent sur la situation sanitaire et sociale au sein du groupe La Poste durant la crise du coronavirus. (MAXPPP)

Quel rôle pour La Poste dans la crise du coronavirus ? Six syndicats de l'entreprise réclament dans un courrier adressé au ministre de l'Economie et au PDG Philippe Wahl une "discussion au sujet des missions que devrait assurer prioritairement le groupe" pendant la pandémie, indique un communiqué diffusé vendredi 20 mars.

>> Suivez les dernières informations sur le Covid-19 avec notre rédaction

Les syndicats (CGT, CFDT, SUD, CFE-CGC, CFTC et Unsa) alertent sur la situation sanitaire et sociale au sein du groupe La Poste, où "les conditions de sécurité sont bien loin d'être maximales", et constatent que "les missions essentielles que La Poste et ses filiales doivent assurer relèvent d'une conception très extensive", avec notamment "l'insistance à vouloir livrer des colis, quelle que soit la nature de ces derniers".

L'usage massif du droit de retrait, sur l'ensemble du territoire, par les postières et les postiers, témoigne d'une grande inquiétude des agents.

Six syndicats de La Poste

La discussion qu'ils appellent de leurs voeux doit "pouvoir se mener entre l'Etat, La Poste et les organisations syndicales", et en présence des associations de consommateurs et de l'Association des maires de France.

Pas de distribution de courrier samedi

"Elle devrait concerner, notamment, la définition de ces missions, ainsi que les conditions de leur exercice", dans "la perspective de réorienter entièrement les activités du groupe vers la satisfaction des besoins essentiels et vitaux de la population, dans le respect absolu de la santé et de la sécurité de tous."

La Poste a annoncé la suspension de ses activités samedi 21 mars, pour "soulager les postiers qui ont travaillé toute la semaine". Le groupe public assure avoir choisi de donner la priorité aux services à la personne, "en particulier à destination des plus fragiles, les flux de colis ainsi que les services essentiels rendus en bureaux de poste".

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Coronavirus : cinq questions qui se posent si vous ne pouvez pas télétravailler

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

•Témoignages. Coronavirus : "Le journal des confinés, épisode 1" Aurélie, directrice de crèche et mère de deux enfants

Reportage. VIDEO. Coronavirus : Mulhouse, une ville sous tension depuis le début de l'épidémie

• VIDEO. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.