Coronavirus : New York confiné pour encore trois semaines minimum

Aux États-Unis, le gouverneur de l'État de New York met en garde  contre une nouvelle flambée du virus. La correspondance de Loïc de la Mornais depuis Washington.

À New York, le confinement a été prolongé. Comment les habitants ont-ils accueilli cette annonce ? "C'est une déception pour les New Yorkais qui vont devoir encore patienter. Ils devaient être déconfinés théoriquement à partir de ce vendredi 15 mai. Ils vont devoir attendre jusqu'au 28 mai voire jusqu'au 13 juin en fonction de l'évolution de l'épidémie et des interdictions. Les restaurants vont rester fermés, les salles de spectacle aussi comme à Broadway, les plages de Long Island… Tout cela va rester fermé", explique le correspondant de France Télévisions Loïc de la Mornais. "Il est vrai que les chiffres ont baissé puisqu'on est à une centaine de morts par jour. C'est énorme, mais c'est bien moins que les chiffres les plus terribles d'il y a quelques semaines", ajoute-t-il.

Pas d'unité nationale

"Le virus est toujours là. Un barbier a continué à ouvrir illégalement, clandestinement. Il vient d'être déclaré positif au coronavirus et a contaminé probablement de nombreux clients. Au niveau national, c'est encore plus compliqué. Donald Trump n'a pas fixé de cap, résultat, les gouverneurs font un peu ce qu'ils veulent dans leur coin. Une quarantaine d'États ont commencé le déconfinement. Une dizaine d'autres restent un peu plus stricts", estime Loïc de la Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une enfant sur une trottinette, à New York (Etats-Unis), le 28 avril 2020.
Une enfant sur une trottinette, à New York (Etats-Unis), le 28 avril 2020. (AL BELLO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)