Coronavirus : les prix des fruits et légumes flambent

Avec le Covid-19, beaucoup de Français sont condamnés à prendre leurs repas chez eux. Selon l'association de consommateurs UFC-Que-Choisir, les hausses iraient de 3% à 12% depuis le début de l'épidémie.

France 2

Le passage à la caisse d’un primeur est plus douloureux pour les clients. "D’habitude, quand j’achetais un panier, j’en avais en moyenne pour 20 euros. Là, ça me fait 10 euros supplémentaires", se désole l’une d’entre eux. "Depuis le confinement, ça me coûte beaucoup plus cher qu’en temps normal", abonde une autre. Le prix de la fraise, par exemple, chez Wassim Mestaoui, primeur, a quasiment doublé en un mois.

9% de hausse en moyenne

Une augmentation, également dans les grandes surfaces et supermarchés drive. +9% pour l’ensemble des fruits et légumes en moyenne, selon l’UFC-Que-Choisir qui a relevé les prix. Une hausse que la filière explique d’abord par l’augmentation du coût du transport de marchandises : +30% depuis le début de la crise. Même s’ils en contestent l’ampleur, les transporteurs routiers ne nient pas le surcoût.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un magasin de fruits et légumes, au Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne), le 19 avril 2020. 
Dans un magasin de fruits et légumes, au Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne), le 19 avril 2020.  (BERTRAND GUAY / AFP)