Coronavirus : les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine suspendus, le test européen Discovery également concerné

L'hydroxychloroquine ne leur sera pas administrée pendant ces quelques jours.

Un pharmacien tient un cachet d\'hydroxychloroquine entre ses doigts, aux Etats-Unis, le 20 mai 2020. Photo d\'illustration.
Un pharmacien tient un cachet d'hydroxychloroquine entre ses doigts, aux Etats-Unis, le 20 mai 2020. Photo d'illustration. (GEORGE FREY / AFP)

Après la décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’exclure l’hydroxychloroquine des essais cliniques sur le coronavirus, franceinfo a appris que le test européen Discovery est lui aussi concerné. Il regroupe 750 patients au sein de l’essai mondial Solidarity, dont 3 000 personnes font partie au total. L'hydroxychloroquine ne leur sera pas administrée pendant ces quelques jours.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

L’OMS a pris cette décision lundi 25 mai, après la publication d’une étude de la revue médicale The Lancet publiée vendredi 22 mai et dont les résultats sont défavorables à cette molécule. Elle porte sur 96 000 patients et démontre que ni la chloroquine, ni l’hydroxychloroquine ne montrent d’efficacité pour lutter contre le Covid-19. Elle augmenterait même les risques de décès par arythmie cardiaque.

Les chercheurs de l’essai Solidarity souhaitent examiner leurs propres données et les comparer à celles de The Lancet. Après quelques jours, le comité exécutif décidera de réintégrer ou non la chloroquine et son dérivé.