Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les agriculteurs inquiets

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les agriculteurs inquiets
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les agriculteurs peuvent travailler mais sont inquiets pour l'avenir. Avec la fermeture des frontières, ils pourraient manquer de bras.

Des hectares d'asperges prêts à être récoltés dans un champ. Mais avec la fermeture de ses clients restaurateurs, cet agriculteur craint de devoir tout jeter. "Le risque c'est de perdre plus de 50% de notre revenu de l'année. Pour pouvoir continuer à payer les charges, on ira à la banque faire un nouvel emprunt qui s'étalera sur six ou sept ans", dit-il.

 Les saisonniers absents

A côté du champ, une pièce attend les saisonniers; mais elle est vide en cette période de confinement. La main d'œuvre se fait rare, il y a donc des incertitudes. Dans une exploitation laitière, la panne du matériel inquiète. Les pièces en provenance d'Asie doivent être changées et sont difficiles à trouver. "Ça tend les organisations, la main d'œuvre, la récolte de la paille, c'est un effet cascade", détaille le producteur laitier. La Fédération des agriculteurs demande un plan de secours pour effacer les manques à gagner.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.