Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la solution du couvre-feu fait réagir

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : la solution du couvre-feu fait réagir
FRANCEINFO
Article rédigé par
Charlotte Gillard, Frédérique Prabonnaud, Marie Justet, Alexis Jacquet, Jules Lonchampt, A. Lepinay, C. Dalmar, N. Auer, S. Guibout, M. Bitton - franceinfo
France Télévisions

Face au rebond de l’épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron communiquera ses choix aux Français mercredi 14 octobre. Le président pourrait annoncer un couvre-feu.

Interdiction de sortir entre minuit et 5 heures, en Guyane, le couvre-feu est une réalité depuis presque sept mois pour limiter la circulation du Covid-19. Pour éviter un nouveau confinement, le gouvernement envisage d’y recourir dans les zones de la métropole classée en zone d’alerte maximale comme Paris.

Les spécialistes mitigés

La mesure pourrait être efficace, notamment pour éviter la propagation de l’épidémie lors de soirées privées. Le Conseil scientifique avait déjà suggéré cette solution dans une note datée du 29 septembre. Pour le Dr Martin Blachier, cette restriction est à ce stade trop radicale : "On est plutôt sur un sommet. Dans cette situation, je pense qu’il faut plutôt protéger la population vulnérable pour ne pas qu’elle arrive à l’hôpital". La Belgique a sauté le pas, puisque deux provinces connaissent un couvre-feu à partir de minuit mercredi.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.