Coronavirus : la "prime Macron" réactivée pour encourager les entreprises à récompenser leurs salariés qui travaillent

Le gouvernement va revenir à une version très simplifiée d'une prime sans impôt, sans charges et sans accord.

Bruno Le Maire, le ministre de l\'Économie, le 9 mars 2020 à Paris.
Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, le 9 mars 2020 à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)

Vendredi 20 mars, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a invité les entreprises à verser une prime à leurs salariés qui continuent de se rendre au travail pendant l'épidémie de coronavirus. Un appel reçu par quelques enseignes, comme Auchan, qui ont décidé de verser 1 000 euros à leurs employés.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct.

Désormais, pour encourager d'autres entreprises à verser cette prime, le gouvernement, selon les informations que vous révèle mardi 24 mars franceinfo, va revenir à la "prime Macron". Cette prime avait été déployée au moment des "gilets jaunes".

Pour bénéficier de ce dispositif cette année, il fallait signer un accord d'entreprise avec les syndicats. Un accord qui est plus contraignant, notamment pour les petites entreprises. Là, le gouvernement va revenir à une version très simplifiée d'une prime sans impôt, sans charges et sans accord.