Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : "la prévalence au Covid-19 est 11 fois plus importante" chez les salariés des établissements sanitaires du médico-social, affirme la CGT

Le syndicat a mené une enquête en deux vagues au début et à la fin du mois d'avril, sur une base de 400 000 salariés. Bilan, un manque de moyens de protection pour les salariés des établissements médicaux-sociaux, notamment les plus importants. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une employée d'un Ehpad s'occupe d'une résidente, à Thise (Doubs), le 16 avril 2020.  (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Mireille Stivala, secrétaire générale de la Fédération CGT, a affirmé ce lundi 4 mai sur franceinfo que "le nombre de salariés atteints par le Covid-19" dans les établissements sanitaires du médico-social privé et public est "six fois plus important que le reste de la population", selon une enquête de la Fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la crise sanitaire dans notre direct

Selon cette enquête, réalisée avant le 27 avril, "on note que la prévalence est 11 fois plus importante que le reste de la population" chez le personnel des établissements médico-sociaux. Par ailleurs, 75% "nous disent qu'ils n'ont pas de blouses et 58% disent qu'ils n'ont toujours pas de masques", a détaillé Mireille Stivala.

Des manques plus importants dans les grands établissements

Sur les 13 questions posées, celles portant sur le matériel de protection et les masques apportent les réponses les plus marquantes. 83% des personnes interrogées déclarent manquer de matériel de protection individuelle. Un chiffre en hausse de près de 20% par rapport à la précédente enquête réalisée par la fédération, et qui augmente en fonction de la taille de l'établissement de santé concerné : "Plus l’établissement est important, plus le manque de moyens se fait sentir : 73% des établissements de plus de 1 500 salariés manquaient de matériel le 6 avril", constate la CGT.

Selon une première enquête effectuée avant le 6 avril sur 25% des établissements sanitaires médico-sociaux du privé et public, "67% du personnel n'a pas accès aux tests du Covid-19 et 63% manquent toujours de matériel individuel de protection et notamment de blouses et de masques". La CGT affirme avoir interrogé les membres de 252 syndicats qui "couvrent près de 400 000 salariés sur 80 départements" du 30 mars au 6 avril 2020 via un questionnaire. "La base interrogée est donc tout à fait significative", déclare la CGT.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.