Coronavirus : Cuba place tous ses touristes à l'isolement

Selon le Premier ministre Manuel Marrero, 32 500 touristes étrangers se trouvent actuellement sur l'île. Nombre d'entre eux se sont pressés lundi à l'aéroport de La Havane, angoissés à l'idée de ne pas trouver de vol retour.

Des touristes patientent à l\'aéroport de La Havane (Cuba), le 24 mars 2020.
Des touristes patientent à l'aéroport de La Havane (Cuba), le 24 mars 2020. (ADALBERTO ROQUE / AFP)

Une mesure drastique. Face au coronavirus, Cuba placera à l'isolement tous les touristes encore présents sur l'île mardi, à l'entrée en vigueur de la fermeture partielle des frontières pour un mois, a annoncé lundi 23 mars le Premier ministre Manuel Marrero. "Tous les touristes encore présents dans les hôtels sont placés à l'isolement. (...) Ils ne peuvent pas sortir de l'hôtel" jusqu'à ce qu'ils trouvent un vol pour rentrer chez eux, a-t-il déclaré à la télévision.

>> Suivez les dernières infos sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Le Premier ministre cubain a ajouté que les excursions et locations de voitures vont être suspendues. Il a précisé que 32 500 touristes étrangers se trouvaient lundi à Cuba. Nombre d'entre eux se sont pressés lundi à l'aéroport de La Havane, angoissés à l'idée de ne pas trouver de vol alors que la plupart sont complets et que certaines compagnies ont commencé à suspendre leurs liaisons.  

Fermeture des écoles

Cuba a résisté jusqu'au dernier moment à appliquer des restrictions à ses frontières, car le tourisme est son moteur économique et sa deuxième source de devises (3,3 milliards de dollars en 2018). Le pays s'y est finalement résigné : à partir de mardi, seuls les Cubains et étrangers résidents sur l'île pourront y entrer, durant une période d'un mois.

Autres mesures annoncées lundi : la fermeture des établissements scolaires pendant un mois, geste inédit depuis la révolution socialiste de 1959 qui a fait de l'éducation et de la santé ses deux piliers. De même, les Cubains ne pourront, sauf autorisation exceptionnelle, quitter le pays, afin de "protéger leur santé", selon le Premier ministre.

L'île a enregistré jusqu'à présent 40 cas de coronavirus, dont un décès – un touriste italien de 61 ans –, tous venant de l'étranger ou du contact direct avec ces patients. Les autorités sanitaires cubaines assurent qu'il n'y a pas encore de contagion entre habitants sur l'île.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Quatre questions sur la chloroquine, présentée par le professeur Raoult comme la meilleure arme contre le coronavirus

•Synthèse. Plus on est exposé, plus on risque de développer une forme sévère du Covid-19 ? Il est trop tôt pour l'affirmer

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Témoignages. "Un déchirement de vivre cet instant à distance" : face au confinement, les funérailles et le deuil chamboulés

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation