Coronavirus : Costa prolonge la suspension de ses croisières dans le monde jusqu'au 30 avril

La navigation de croisière est frappée de plein fouet par la pandémie de Covid-19. Plusieurs navires sont devenus des foyers de contamination.

Le \"Costa Luminosa\", l\'un des navires du groupe Costa Croisières, le 20 mars 2020 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Le "Costa Luminosa", l'un des navires du groupe Costa Croisières, le 20 mars 2020 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Costa Croisières, une marque du numéro un mondial du secteur Carnival, a annoncé, mardi 24 mars, prolonger jusqu'au 30 avril la suspension de ses croisières dans le monde, jusqu'à maintenant prévue jusqu'au 3 avril, en raison de la pandémie de Covid-19. L'entreprise explique dans un communiqué que "l'introduction de nouvelles mesures de confinement, telles que la fermeture des ports et les restrictions sur la circulation des personnes, ne permettent pas réellement d'opérer".

>> Suivez les dernières informations sur le Covid-19 dans notre direct

Les agents de voyage et les clients concernés "recevront un bon d'échange égal à 100% du montant déjà payé par le client – uniquement pour les services achetés auprès de Costa – pour les croisières annulées", rappelle Costa Croisières. Ce bon sera utilisable dans les 12 mois, pour des départs jusqu'à novembre 2021. "Les croisières en cours terminent leur itinéraire actuel uniquement pour permettre aux clients de débarquer et de rentrer chez eux", rappelle Costa Croisières.

Un navire toujours en mer au large de l'Italie

Parmi les bateaux encore en mer, le Costa Victoria, en route pour l'Italie, a vu ses quelque 700 passagers confinés dans leurs cabines suite à la contamination d'une passagère débarquée en Grèce. Celle-ci a été a été testée positive au nouveau coronavirus lors d'une escale en Crète et son état de santé est "stable", selon Costa. Attendu à Venise le 28 mars, le Costa Victoria était lundi soir à la recherche d'un "port adéquat pour accoster" en lien avec les autorités italiennes.

L'Italie vient de fermer ses ports aux bateaux de croisière battant pavillon étranger et a suspendu toutes les activités économiques non essentielles sur son territoire national. Mais le ministre des Transports a indiqué jeudi que les navires italiens encore en mer devraient rentrer au port, tandis que tous les passagers et membres de l'équipage devraient subir des tests de dépistage au coronavirus.

Vendredi, des passagers de deux autres bateaux de Costa Croisières, le Luminosa et le Pacifica, avaient été débarqués à Marseille, les deux navires ayant dû modifier leur parcours en raison de la pandémie de Covid-19. Sinistré, le secteur des croisières a dû renoncer à une grande partie de son activité. Plusieurs paquebots ont été bloqués ces dernières semaines pour des cas suspects ou avérés de contamination.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Quatre questions sur la chloroquine, présentée par le professeur Raoult comme la meilleure arme contre le coronavirus

•Synthèse. Plus on est exposé, plus on risque de développer une forme sévère du Covid-19 ? Il est trop tôt pour l'affirmer

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Témoignages. "Un déchirement de vivre cet instant à distance" : face au confinement, les funérailles et le deuil chamboulés

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation