Coronavirus : contrôles renforcés à l'approche des vacances

Les vacances de Pâques débutent le 3 avril pour l'Île-de-France et l'Occitanie, les premières régions concernées. Le gouvernement ne cesse de le rappeler : Covid-19 oblige, il ne doit pas y avoir de départ en vacances.

France 2

À Paris, toutes les entrées des gares sont filtrées par des policiers. Impossible par exemple de rentrer dans la gare de Lyon sans attestation. La plupart n'ont pas de mal à se faire à ces nouvelles mesures. "Les contrôles, c'est normal, c'est le confinement, tout le monde doit être confiné", assure un passant. "C'est très bien, indispensable. Il y a tellement de panique à bord avec ce coronavirus que c'est important", souligne un voyageur.

135 € par passager pour des déplacements non-autorisés

Avec le début des vacances de Pâques dans la zone C, les autorités multiplient les contrôles. L'objectif est d'éviter les départs non-justifiés et de verbaliser tous ceux qui ne respecteraient pas le confinement. En cas de déplacement non-autorisé en voiture, le risque est une amende de 135 €, applicable pour chaque passager adulte. Un demi-tour sera obligatoire, mais si un autre contrôle de police survient, une autre verbalisation peut être effectuée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le préfet de police de Paris sur un point de contrôle routier dans la capitale, le 18 mars 2020.
Le préfet de police de Paris sur un point de contrôle routier dans la capitale, le 18 mars 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)