Coronavirus : "60% des cafés et des restaurants ont déjà demandé le report des charges", indique Gérald Darmanin

Emmanuel Macron a annoncé lundi lors de son allocution que les bars, restaurants, hôtels, salles de spectacles ou encore musées resteront fermés jusqu’à au moins la mi-juillet.

Gérald Darmanin, ministre de l\'Action et des Comptes publics, à l\'Elysée, le 19 février 2020.
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, à l'Elysée, le 19 février 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il y a "60% des cafés et des restaurants qui ont déjà demandé le report des charges", a déclaré Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, sur franceinfo mardi 14 avril. Lors de l'allocution de lundi soir, Emmanuel Macron a annoncé une fin du confinement possible à partir du 11 mai. Cependant, les bars, restaurants, hôtels, salles de spectacles ou encore musées devront rester fermés au-delà de cette date.

>> Les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

Le président de la République a aussi indiqué que pour ces secteurs particulièrement touchés, des annulations de charges doivent être étudiées. "Nous allons faire ce qu'a dit le président de la République", a commenté Gérald Darmanin. Mais le ministre se montre prudent, "il faut qu'on fasse attention parce que constitutionnellement (...) on ne peut normalement pas annuler par secteur", a-t-il expliqué.

Concrètement, pour les établissements fermés sur décision du gouvernement, "il faut toujours continuer le report des charges", a expliqué Gérald Darmanin. Coté ministère, "nous allons les mettre en place avec les Urssaf" et "sous dix jours, je reviendrai avec les Urssaf auprès des entreprises pour appliquer la décision du président" et leur expliquer comment cela fonctionne. Par ailleurs, pour les soutenir, le ministre a rappelé "qu'Emmanuel Macron a appelé les banques et les assurances, a également être plus solidaires avec toutes ces petites entreprises".