Coronavirus : 50 cas positifs au Covid-19 sur le porte-avions français "Charles-de-Gaulle"

Le porte-avions nucléaire, qui croisait dans l'Atlantique, avait annoncé mercredi avoir décidé d'avancer son retour en France après la découverte à son bord de cas suspects.

Des membres de l\'équipage du porte-avion français \"Charles-de-Gaulle\", le 8 avril 2020. 
Des membres de l'équipage du porte-avion français "Charles-de-Gaulle", le 8 avril 2020.  (ETAT-MAJOR DES ARMEES / MARINE NATIONALE)

Les résultats des 66 tests réalisés à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle ont conclu à la présence de 50 cas de Covid-19. Le ministère des Armées a annoncé ce bilan vendredi 10 avril, en précisant qu'"aucune aggravation de l'état de santé des marins à bord [n'avait été] constatée à l'heure actuelle".

>> Les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

Trois marins du porte-avions ont été évacués à titre préventif jeudi 9 avril, par hélicoptère, vers l’aéroport de Lisbonne (Portugal), où ils ont été pris en charge par un Falcon 900 médicalisé avec à son bord deux médecins et un infirmier. Ils ont été transférés à l’hôpital d’instruction des armées (HIA) Sainte-Anne, à Toulon, pour "préserver les capacités médicales" du navire, a ajouté le ministère. Le port du masque a été généralisé à l'ensemble de l'équipage du porte-avions.

L'origine de la contamination du navire n'est pas encore connue. Le Charles-de-Gaulle n'a pas été en contact avec un élément extérieur depuis le 15 mars.

Un retour anticipé en France 

Le porte-avions nucléaire, qui croisait dans l'Atlantique, avait annoncé mercredi avoir décidé d'avancer son retour en France après la découverte à son bord de cas suspects. "L'objectif est d'identifier le circuit de contamination et d'appuyer le protocole permettant de limiter la propagation du virus", précise le ministère. Une équipe du Service de santé des armées (SSA) avait été acheminée à bord dès mercredi avec deux épidémiologistes, un expert en biosécurité et un médecin en charge des prélèvements. 

Après l'USS Theodore Roosevelt américain dans le Pacifique, le Charles-de-Gaulle devient le deuxième porte-avions officiellement contaminé par le nouveau virus qui s'est abattu depuis décembre sur la planète. Il est attendu d'ici quelques jours à Toulon.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Infographies. Nombre de décès par département, âge des malades, réanimations… Visualisez l'évolution de l'épidémie en France et en Europe

• Décryptage. L'article à lire avant de fabriquer et porter un masque en tissu

• Infographies. Secteur de l'intérim qui s'effondre, chômage partiel qui explose… Le confinement bouleverse le marché du travail en France

• Analyse. Que sait-on des soignants français morts du coronavirus ?