Corée du Nord : un nouveau missile intercontinental qui inquiète

La Corée du Nord a inauguré un nouveau missile qui pourrait bien être un des plus gros à combustion liquide jamais réalisé. Il serait en capacité d’atteindre les États-Unis.

FRANCEINFO

La course à l’armement massif continue en Corée du Nord. Kim Jong-Un a dévoilé une nouvelle arme de taille samedi 10 octobre : un missile balistique intercontinental. Il est en capacité de frapper le territoire américain, une menace importante alors que les négociations avec les États-Unis sur l’arrêt de son programme nucléaire sont au point mort.

Les menaces de Kim Jong-Un

"Si des pays tentent d’avoir recours à la force militaire contre nous, je mobiliserai toute notre puissance offensive pour les punir", annonce le chef d’État nord-coréen. Il a profité du 75e anniversaire de son parti pour inaugurer le missile mais aussi annoncer que la Corée du Nord aurait vaincu le coronavirus. Il assure qu’aucun habitant n’a contracté le virus, des chiffres étonnants et presque impossibles à vérifier. Lors de la grande fête, des milliers de personnes étaient réunies, sans masque et sans distanciation sociale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Nord-Coréens regardent à la télévision le défilé militaire organisé par le régime de Pyongyang, le 10 octobre 2020.
Des Nord-Coréens regardent à la télévision le défilé militaire organisé par le régime de Pyongyang, le 10 octobre 2020. (JUNG YEON-JE / AFP)