Covid-19 : "Champagne pour tout le monde", se réjouit le président de la Confédération des commerçants de France

Tous les commerces pourront rouvrir samedi 28 novembre dans le cadre "d'un protocole sanitaire strict" et "jusqu'à 21 heures au plus tard", a indiqué Emmanuel Macron.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des commerces fermés pendant le confinement, dans une galerie à Reims, le 16 novembre 2020. (STÉPHANE MAGGIOLINI / RADIO FRANCE)

"Je dis 'champagne pour tout le monde' à mes commerçants", lance sur franceinfo le président de la Confédération des commerçants de France (CDF) Francis Palombi, après l'annonce par Emmanuel Macron de la réouverture de tous les commerces samedi 28 novembre. Le chef de l'Etat a salué "une lente décrue" de l'épidémie de Covid-19, et annoncer les modalités d'allègement du confinement. "Nous attendions depuis si longtemps, nous étions à l'épuisement, nous étions dans l'inquiétude", affirme Francis Palombi, rassuré par la réouverture de près de 200 000 établissements samedi 28 novembre. Selon lui, le président avait "le devoir de proposer cette réouverture" et estime qu'il "l'a fait de bon ton".

>> Calendrier, vaccins, mesures d'aides... Ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron sur l'allègement du second confinement

"Je pense que c'est un coup de boost pour les Français, pour notre état d'esprit, pour l'économie", déclare le président de la Confédération des commerçants de France, qui pense que "l'économie et le sanitaire doivent fonctionner ensemble dans cette phase de pandémie mondiale". Francis Palombi se réjouit que les commerçants puissent réaliser "'un excellent samedi 28" novembre, "très important", selon lui.

"On a le sentiment que la France redémarre, que les commerçants vont être à nouveau auprès de leurs clients, que le lien social va se recréer."

Francis Palombi

à franceinfo

Le président de la Confédération des commerçants de France appelle à respecter les protocoles sanitaires "au millimètre près". Des aménagements seront pris à Paris pour aider les commerçants "en permettant aux commerçants de mettre un étal devant chez eux" ou sur les parkings afin d'étendre leur surface de vente.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.