Port du masque obligatoire à Argelès-sur-Mer : en cas de non-respect, une amende "dissuasive" de 38 euros, indique le maire

Cette sanction "rappelle que les gestes barrières sont toujours de vigueur" a expliqué mercredi sur franceinfo le maire d'Argelès-sur-Mer, Antoine Parra, qui a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans le centre ville.

Un agent de la police municipale d\'Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) sur une plage de la commune, le 17 mai 2020.
Un agent de la police municipale d'Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) sur une plage de la commune, le 17 mai 2020. (CLEMENTZ MICHEL / MAXPPP)

Le maire d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), ville dont la population est multipliée par 15 en période estivale, a décidé de rendre obligatoire le port du masque sur les allées piétonnes et les marchés. Antoine Parra, le maire DVG d’Argelès-sur-Mer, a expliqué à franceinfo mercredi 22 juillet que cette interdiction concerne le centre-plage, "une partie de la ville qui accueille beaucoup de monde" où la "promiscuité" est grande.

"Il vaut mieux prévenir qu'avoir à guérir par la suite"

"Le rôle de maire est de savoir prendre les décisions qui s'imposent même si elles contrarient", a indiqué Antoine Parra, précisant que l'amende en cas de non-respect de la mesure se portait à 38 euros. "Il vaut mieux prévenir qu'avoir à guérir par la suite. C'est une sanction de 38 euros, c'est dissuasif et, en même temps, ça rappelle à la population que les gestes barrières sont toujours de vigueur."

"Notre département a la chance d'être depuis le début en zone verte, il y a très très peu de cas, il faut absolument tout faire pour préserver ces signaux positifs. Nous sommes allés, y compris avec le préfet, dans les campings, toutes les mesures sont prises. Les animations ont été revues, aujourd'hui il n'y a pas de soirées dansantes." Malgré tout, s'il y a un peu moins de touristes que ces deux dernières années, "de l'ordre de 10 à 15% en moins", la fréquentation reste importante à Argelès-sur-Mer en ce mois de juillet.