Nouvelle souche du virus : la France suspend tous les déplacements en provenance du Royaume-Uni pour 48 heures

Le fret non accompagné reste autorisé, tout comme les flux de personnes ou de transports en direction du Royaume-Uni. La France se donne ainsi un laps de temps pour "préparer opérationnellement une réouverture sécurisée des flux en provenance du Royaume-Uni", indique Matignon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un train Eurostar, le 10 décembre 2020, à la gare du Nord, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)

La frontière est fermée. La France suspend à partir de dimanche 20 décembre à minuit (heure de Paris) et pour 48 heures tous les déplacements de personnes en provenance du Royaume-Uni, "y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire", a indiqué Matignon à l'issue d'un Conseil de défense.

"Seul le fret non accompagné sera donc autorisé. Les flux de personnes ou de transports en direction du Royaume-Uni ne sont pas concernés", a précisé Matignon. L'apparition outre-Manche d'une nouvelle souche du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les autres inquiète les épidémiologistes et a dans l'immédiat, amené plusieurs pays à suspendre les vols en provenance du territoire britannique. Cette variante du coronavirus ne semble toutefois "pas entraîner, à ce stade des connaissances, une gravité accrue ou une résistance au vaccin", selon Matignon.

Il faudra un test PCR pour rentrer en France 

Le délai de 48 heures doit permettre de poursuivre deux objectifs : "Ouvrir un temps de coordination entre les Etats membres de l'Union européenne afin de définir une doctrine commune sur la régulation et le contrôle des flux en provenance du Royaume-Uni" et aussi "préparer opérationnellement une réouverture sécurisée des flux en provenance du Royaume-Uni à partir du 22 décembre, et qui s’appuiera sur un dispositif de test obligatoire au départ".

Par ailleurs, le gouvernement dit veiller "particulièrement à la situation spécifique des ressortissants français qui ont prévu de rentrer en France pour passer les fêtes de fin d’année en famille. Nous les incitons d’ores et déjà à prendre leurs dispositions pour réaliser un test PCR dans les prochains jours".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.