Déconfinement : 40 tonnes de pommes de terre bradées

Afin de ne pas avoir à jeter les stocks de pommes de terre, les agriculteurs ont décidé de tout vendre à des prix défiant toute concurrence. Une décision qui les sauve économiquement et qui ravit les clients.

FRANCEINFO

Ils se sont tous rendus chacun leur tour pour profiter de cette promotion peu commune. Nombreux sont les clients venus faire le stock de pommes de terre. Et pour cause : afin d’éviter d’avoir à jeter les stocks accumulés pendant le confinement, près de 40 tonnes de pommes de terres ont été bradées avec des prix totalement cassés : 25 centimes le kilo, de quoi attirer énormément de personnes. Une partie a aussi été offerte à des associations.

"De les vendre comme ça, ça couvre nos frais fixes"

C’est une manière de limiter la casse pour les exploitants. "De les vendre comme ça, ça couvre nos frais fixes et déjà, à partir de là, on n’est pas dans le négatif", explique Martine Demassiet, productrice. Il existe 450 000 tonnes d’excédents en terme de pommes de terre cette année. Les producteurs n’ont pas pu vendre leur produit aux restaurants et autres fast-foods, causant 200 millions d’euros de pertes sèches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur dans son champs de pommes de terre à Avesnes-le-Sec, dans le nord de la France, le 23 avril 2019.
Un agriculteur dans son champs de pommes de terre à Avesnes-le-Sec, dans le nord de la France, le 23 avril 2019. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)