Covid-19 en Chine : le pays reconfine des villes entières face à la recrudescence de cas positifs

Publié Mis à jour
Covid-19 en Chine : le pays reconfine des villes entières face à la recrudescence de cas positifs
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron, C. Wang - France 2
France Télévisions

La Chine fait face à un rebond épidémique de cas de Covid-19. Là-bas, les autorités appliquent une politique de tolérance zéro à l'égard du moindre cas positif. Le gouvernement a donc décidé de reconfiner six millions de personnes à l'approche des Jeux olympiques d'hiver en février 2022.

L'épidémie de Covid-19 s'invite de nouveau à la Une des journaux chinois. Face à cette situation, les autorités ressortent les grands moyens, surtout à Pékin, la capitale. Elle teste, isole les malades, ferme les écoles et reporte les événements sportifs pour éviter la propagation du virus. "Nous décourageons toute sorte de rassemblement comme les mariages, expositions, conférences ou événements culturels", a déclaré Hu Heyjian, le maire de la ville.

Moins de 400 cas positifs dans le pays

Des arrondissements entiers où des cas ont été détectés sont entièrement bouclés. Dans les rues, les autorités patrouillent et veillent. À Heihe, à la frontière avec la Russie, un cas a été déclaré. Résultat, plus d'un million de personnes se retrouvent en quarantaine. Quelque 16 autres villes subissent le même sort. "Avec moins de 400 cas dans le pays, ces mesures peuvent paraître extrêmes, mais la Chine maintient sa politique de zéro Covid et zéro risque, d'autant que Pékin s'apprête à accueillir les JO d'hiver, le 4 février prochain", conclut le journaliste Arnaud Miguet. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.