Covid-19 : Valérie Pécresse propose d'avancer de 15 jours les vacances scolaires en Ile-de-France

"Je me demande si la bonne mesure ne serait pas d'avancer les vacances scolaires de 15 jours afin de fermer les écoles dès le 2 avril", a déclaré la présidente de la région Ile-de-France à "Paris Match".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, et le Premier ministre Jean Castex, le 19 octobre 2020 à Paris. (QUENTIN DE GROEVE / HANS LUCAS / AFP)

Nouvelle proposition face à la troisième vague de Covid-19. Pour freiner l'épidémie, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a proposé, mercredi 24 mars dans les colonnes de Paris Match, d'avancer les vacances scolaires de 15 jours dans la région. "Il faut freiner, mais on n’a pas beaucoup de freins. Je me demande si la bonne mesure ne serait pas d'avancer les vacances scolaires de 15 jours afin de fermer les écoles dès le 2 avril", explique-t-elle. Contacté par le service politique de France Télévisions, Matignon indique qu'il n'y a "pas de décision prise en ce sens à ce stade".

>> Suivez les dernières informations sur la troisième vague de l'épidémie dans notre direct.

Cette proposition a été formellement faite au préfet de la région. Les vacances de printemps de l'Ile-de-France, placée en zone C, sont normalement prévues du 17 avril au 3 mai. L'ensemble de la région est aujourd'hui concernée par les mesures du troisième confinement, mais les écoles sont maintenues ouvertes, tout comme les collèges. Au 21 mars, le taux d'incidence était de 560 pour 100 000 habitants dans la région, un chiffre très élevé à comparer au taux de 312 enregistré nationalement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.